AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .

Aller en bas 
AuteurMessage
Drew A. Hargreaves
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 27
Particularité* : RAVENCLAW . Septième Année
Une chose à dire ?* : Quel camp dois-je choisir ?
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Designer.
MessageSujet: « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .   Sam 12 Jan - 23:00

HRP – Libre


    ... n'en sont que les Acteurs .


    KATE – « Hargreaves . Peux-tu m'aider, s'il te plaît ? »
    DREW – « Bien sûre . »


    Drew par-ci, Drew par-là . Drew, pourrais-tu m'aider pour ce devoir ? Hargreaves, pourrais-tu me donner ton devoir ? Drew, Drew, Drew et encore Drew . Cela devenait lassant et énervant . Elle était à Serdaigle . Ce n'était pas pour autant qu'elle était extraordinairement brillante . Elle avait horreur d'être ce qu'elle n'était pas . Une Mademoiselle Je-sais-tout . Elle aidait les gens, non par plaisir, mais pour qu'ils lui fouttent la paix une bonne fois pour toute . Merde . Elle pensait pouvoir se reposer aujourd'hui, car on était vraisemblablement un Samedi . Donc, un Samedi ne servait pas uniquement à travailler, mais également à se reposer, prendre l'air, papoter avec ses amis, faire la fête . En somme, tout ce qui était relié de très près à l'amusement et au repos . Oui, Mlle Hargreaves méritait un peu de repos . Même si les élèves ont reprit les cours que très récemment . Elle aurait bien voulu être encore en vacances . Malheureusement, elle était coincée . Non pas qu'elle trouvait cela fatiguant et ennuyant, c'était seulement le fait que Severus Rogue était, à présent, le Directeur de cette école . Pourquoi, lui ? Bonne question ! De toute manière, elle était bien obligée de rester à Poudlard . Elle en se voyait pas du tout, être enfermée à la maison à ne rien faire . Elle ne pouvait pas supporter cela . Un Samedi, cela voulait dire également une grasse matinée bien méritée . Perdu . Drew fût réveillée par une quatrième année qui n'arrivait pas à son Devoir de Métamorphose, qui était pourtant très simple . Qui se préoccupait de son sommeil ? Personne . Que le monde était cruel ! Elle lui en voulait en partie pour cela . Pourquoi ne pouvait-elle pas poliment refuser ? Premièrement, Drew aimait aider les gens, même si elle ne les appréciait pas particulièrement . Deuxièmement, ce en serait pas très bien de la part d'une Serdaigle de son tempérament habituellement calme et zen . Et troisièmement, elle ne voulait pas avoir un poids sur la conscience . Elle, d'habitude d'une franchise absolue, n'osait plus ouvrir sa bouche . Elle était comment dire très ... préoccupée . Rien de méchant . C'était juste qu'elle ne se sentait plus à sa place dans cette maison . Elle ne se sentait pas mise à l'écart . C'était elle-même qui c'était mise dans cette situation absurde . Elle ne parlait uniquement qu'avec sa cousine Charlie et son grand frère . Rien de plus banal en effet . De temps à autre, elle discutait avec d'autres élèves . Néanmoins, elle n'avait pas des tas d'amis comme nous pourrons voir souvent dans le Parc, en train de se courir ou de parler . Drew n'était pas naturellement grande bavarde . Elle aimait la solitude . Parfois, elle povuait être douleureuse . Toutefois, elle arrivait à y survivre . Elle restait dans son petit cocon . Etait-il temps de briser sa crysalide ? De devenir un magnifique papillon ?

    DREW – « Tiens, je l'ai fini . C'était simple comme tout .»


    Un simple merci, bien sûre que non . Drew lui sourit . Le sourire ne ressemblait pas un sourire . Elle essayait tant que bien mal à sourire correctement au moins . Elle regarda la dénommée Kate, remettre son devoir dans son sac, puis partit sans aucun mot . Drew s'écroula sur son lit . Un bâillement . Le néant . Ses paupières se fermèrent . La jeune fille tomba dans les bras du doux Morphée . Du repos . Oui, elle en avait besoin .

    Elle se réveilla deux heures plus tard . Elle n'avait qu'une simple sieste . Il n'était que 15H00 . Quels étaient ses projets pour cet après-midi ? Hum ... Aller au Parc ? Trop de monde ! La Salle sur Demande ? Charlie était occupée . Au Lac ? Trop triste . La Bibliothèque ? Peut-être ... Au moins, il y aurait tout ce qu'elle aimait, c'est-à-dire, les livres poussièreux et le silence . Elle en avait vraiment besoin en ce moment . Elle avait mal à la tête . Peut-être à cause, encore fois, de ses lunettes . Poruquoi ne voulait-elle pas les emmner ? Têtue comme elle était, elle s'y refusait de le faire . Une question de sécurité en quelque sorte . Au moins, aucun garçon n'aurait le courage d'approcher une binoclarde . Heureusement . Finalement, elle opta pour la quatrième option . Elle pourrait retrouver dans ce lieu, un peu de paix et de tranquilité pour une fille si frêle et fragile . Elle se leva de son lit, puis se regarda dans un miroir . Qui était cette jeune fille devant elle ? N'était-ce qu'une illusion ou était-ce bien elle ? Oui, c'était bien elle . Aimait-elle ce qu'elle voyait ? Oui et non . Ses yeux bleus n'étaient que le fruit du Diable . Des yeux pareils n'existaient pas en Asie, bien qu'en Europe, c'était très courant . Elle n'aimait pas ses yeux, c'était tout . Elle s'habilla normalement . Elle n'aimait pas être remarquée . Néanmoins, tout le monde ne pouvait s'empêcher de l'épier du regard . Elle détestait cela . Elle descendit du Dortoir, descendit des escaliers, en descendit encore . C'était interminable . Elle en monta quelques marches pour arriver enfin au quatrième étage : la Bibliothèque . Elle entra dans l'immense salle . Apparemment, elle n'était pas seule . Dommage . Elle balaya de son regard vif la pièce . Finalement, il n'y avait pas beaucoup . Elle reconnut deux, trois qu'elle reconnaissait car ils étaient aussi à Serdaigle . Son sac en bandoulière sur l'épaule, elle dirigea vers une table et décida de lire un bon livre anglais . Elle s'assit calmement et remit correctement ses lunettes en place . Elle se plongea enfin dans du Oscar Wilde, un batônnet de réglisse rouge à la bouche . Au bout de quelques minutes, elle finit le livre qu'elle avait entamé, un mois auparavant . Passionnant . Elle décida de se distraire avec d'autres livres . Néanmoins, dans cette Bibliothèque, il n'y avait que des livres de magie . Dommage . Pas de livres de grands auteurs, donc . Elle se dirigea vers une bibliothèque remplie de livres sur l'Aritmancie, son option . Non, c'était trop ennuyeux . De la poussière . On ne respirait que de la poussière . Quelle douce sensation ! Elle continua de marcher, pour finalement arriver à une autre bibliothèque . Elle vit un livre qu'elle trouvait particulièrement intéressant . Parce qu'il parlait de vampires, son sujet ' préféré ' . Elle essayait d'atteindre le livre . Trop haut . Une échelle, elle décida d'y monter . Elle déposa un pied, puis l'autre . Elle se hissa et continua sa route . Elle arriva enfin à destination . Elle essayait de retirer le livre, mais elle n'y arrivait pas . Donc, elle décida d'utiliser la force . Elle réussit à le prendre . Trop tard . Elle bascula en arrière . Elle savait qu'elle allait heurter douloureusement le sol . Elle ferma les yeux . Adieu, maudite planète ! Rien n'était arrivé . Et pourquoi ? Elle ouvrit les yeux et regarda son sauveur . Elle baissa les yeux . Elle avait honte . Elle voulait une vie avec plein de poésie . Mademoiselle était servie ...



Dernière édition par Drew A. Hargreaves le Mer 20 Fév - 11:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://RENS-LIPS.SKYROCK.COM
Evans Enfield
Serpentard & Cinquième Année
Serpentard & Cinquième Année
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Particularité* : Serpentard
Une chose à dire ?* : Une gueule d'ange et une ame de démon : prend garde
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .   Sam 12 Jan - 23:11

Allez Evans !!!
Nan Gab'. Même pas en rêve. T'as perdu c'est tout. T'es privé de blague pour la journée
Ouais mais t'as triché aussi. Sophie m'a tout raconté.
Soph...Tu sais, t'as beau être mon frère, tu parles de ça à quelqu'un je...
Du calme grand, je suis ton frère. Je dirais rien. Mais tu me dois quelque chose.
T'es vraiment pas possible. Toujours pret à tout pour arriver à tes fins.
Que veux tu. Je suis un Enfield. Enfield toujours gagnant.
Allez, vas-y. Sir Gabriel, je vous libère de votre gage, vous êtes libres d'aller faire la mal dans ce chateau...

Comment faisait-il ? Jamais Evans n'avait réussi à tenir tête à son frère. Jamais il n'avait réussi à tenir un gage plus de quelques heures alors que Gabriel lui s'en donnait à coeur joie à chaque fois qu'il lui était possible de le faire. Pffff sacré gamin. Heureusement qu'il était là tout de même, sans lui Evans ne sait s'il aurait été le même. Une chose était sure en tous cas, jamais il ne se serait autant amusé. Jamais il n'aurait aussi bien suivit le chemin ouvert par Sophie. Il aurait même pu tomber sous le joug de son cousin Sevarth. Les jumeaux étaient plus proches que les deux doigts de la main et pourtant chacun avait sa propre personnalité. Il étaient semblables et différents. Ils étaient complémentaires. L'un était plus en retenu et en délicatesse dans ses coup bas alors que Gabriel était un peu plus "fonce dans le tas". D'ailleur, hier en avait été la preuve. Il n'avait rien trouvé de mieux que de s'attaquer à Ethridge, comme ça, sans plan, il avait juste jeter un sort. Ah si seulement il pouvait partager le gout de son frère pour les plans compliqués.
Bon où était-il passé ce grand dadet. La salle commune des serpentards regorgeait de monde et Evans n'arrivait pas à trouver le cinquième année.


Edward, t'as pas vu Gab' ? Il était là y'a cinq minutes.

"Parti". Telle fut la réponse de son cousin. Courte et précise. Pas plus qu'il n'en fallait tout comme tout ce que faisait Edward. Mais que lui arrivait-il ? Bref, cela faisait deux ans qu'Edward avait changé environ et ce n'est certainement pas maintenant qu'il allair percer le mystère alors autant se reconcentrer sur son sujet. Gabriel avait donc prit la fuite à peine Evans l'avait-il libéré de ses obligations. Nan mais je vous jure. Et Evans qui voulait lui proposer d'aller faire un tour à la bibliothèque ensemble. Pas pour travailler je vous rassure mais la dernière fois, Miller les avait interrompus et tous leurs pièges n'avaient pas été déposés. Il fallait vite remédier à ça.
Evans se dirigea vers son dortoire. Il n'avait pas envie d'aller à la bibliothèque en robe de sorcier. L'uniforme c'était bien gentil mais au fond il vallait mieux que ça. Et puis Evans aimait bien montrer qu'il était riche. Il aimait bien montrer son appartenance à une grande famille de sorcier. Alors comme c'était le week end et qu'il n'était pas obligé de la mettre, autant se saper dignement. Direction la penderie. Evans sortit une chemise de haute fabrication et un pantalon en toile venu de chez l'un des plus grand tailleur d'Europe. Le pantalon qu'il portait avant et bien il le balança en vrac dans un coin, les elfes de maison n'auraient qu'à s'en occuper plus tard. Et ils n'avaient pas interet à lui faire un pli comme la dernière fois ou il irait lui même leur en toucher deux mots en cuisine demandant expressement après l'elfe fautif.
Bon, c'était pas le tout mais il était déjà 15h. La biliothèque devait déjà regorger de monde malgré que le temps soit encore beau dehors, les jours froids de l'hiver n'étant pas encore de mise et par conséquent, le challenge serait important. Plus il y aurait de monde, plus Evans aurait du mal à piéger les bouquins mais en même temps, plus nombreux seraient les spectateurs devant la future victime. Motivé par cette idée, Evans ne mit que très peu de temps à rejoindre la bibliothèque.


Monsieur Enfield, combien de fois faudra-t-il que je vous dise qu'à la bibliothèque, même si nous sommes le week end, vous devez porter votre robe de sorcier. Je vais en référer à Mr Carrow.
C'est ça madame Pince, allez voir Alecto, je suis certain qu'il sera ravi de me voir venir. On prendra peut être même le thé ensemble.

Pffff la vieille Pince, quand comprendrait-elle ? Sans pretter attention aux menaces de la bibliothéquaire, Evans se dirigea vers un rayon dans le fond pour ne pas être vu mais là, sur une échelle, une jolie brune de dos qui pouvait bien ressembler à Lucianna, était sur le point de faire une chute. Sans demander son reste, Evans se précipita à l'aide de sa cousine et...ce n'était pas sa cousine.C'était une de ces salles serdaigle certainement groupie de Sevarth. Une autre sang mélée. Une de plus qu'il se serait bien passé de voir. Et quand son visage s'enfouit dans les bras d'Evans, celui-ci paru choqué.

Ma chemise Versace, arrete tu vas me la pourrir sale impure...

Et sur ces derniers mots, il lacha la serdaigle qui tomba sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew A. Hargreaves
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 27
Particularité* : RAVENCLAW . Septième Année
Une chose à dire ?* : Quel camp dois-je choisir ?
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Designer.
MessageSujet: Re: « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .   Ven 15 Fév - 17:40

  • HJ – Pas terrible XD . Encore désolée pour ce long retard .

    Sale impure ?! Quel doux mot .
    Tombée du ‘ ciel ’, Drew crût un moment avoir été sauvée par un bon et valeureux Gryffondor . Heurtant violemment le sol, elle comprit alors à qui elle avait affaire . Un Serpentard . N’était-ce pas tellement surprenant ? La petite hirondelle se releva sans aucune difficulté . Sentait-elle une quelconque douleur au niveau des hanches ? Elle vérifia si son corps était en bon état . Elle fit un léger salto arrière, puis retomba sur ses pieds avec douceur . Pour finir, quelques étirements . Couverte de poussière, elle ramassa l’ouvrage, puis poursuivit son chemin . Comme si de rien n’était … Les Serpentards n’étaient que des chasseurs à la recherche d’une nouvelle proie . Et bien sûre, cela devait tomber sur elle . Une proie . Hargreaves n’était guère ainsi . Elle n’aimait pas être la proie, elle préférait être le chasseur … De toute manière, elle n’avait pas le temps de jouer . Elle était ici pour autre chose . Elle se retourna et regarda son interlocuteur . Ce visage lui était familier .


    DREW – « Merci … de m’avoir sauvée . »

    Le verbe ‘ sauver ’ était légèrement trop fort . Elle aurait bien voulu être plus cassante . C’était comme déclancher les hostilités . D’ailleurs, une bibliothèque n’était pas un champs de bataille . Ce garçon . Elle l’avait déjà vu en compagnie d’un certain Sevarth Enfield . Elle arriva à sa table habituelle, près de la fenêtre . Elle s’assit, puis ouvrit délicatement le vieux livre . ‘ Manuel du parfait chasseur de vampires ’ par Cain B. Hargreaves . Lord Cain Hargreaves, le plus vieil ancêtre de la famille Hargreaves . Drew avait vu son portrait dans le bureau de son grand-père . Callum lui ressemble beaucoup . Comment un livre pareil a atterri dans cette bibliothèque, surtout à Poudlard ? Le blason de sa famille était gravé sur la couverture . Elle commença à feuilleter cet ouvrage . Au fil des pages, l’hirondelle tomba sur une page qu’elle trouvait fort intéressante . Elle n’eût pas le temps de la lire que soudain quelqu’un lui arrachait l’ouvrage de mains . Elle regarda l’imbécile qui a osé l’interrompre dans sa lecture . Encore lui ? Décidément, ce n’était pas son jour . Heureusement qu’elle était quelqu’un de très calme sinon ce Serpentard aurait pu finir à l’infirmerie . Elle ne voulait pas attirer l’attention sur elle . Personne ne savait, à part quelques personnes – , le secret ancestral des Hargreaves . Elle connaissait les Enfield de nom, habitant également à Oxford . C’ était une famille de Sang-Purs très rénommée . Qui ne connaissait pas Sevarth Enfield, le plus beau des garçons à Serdaigle ? Partout où il allait, il y avait toujours des groupies sur son passage . A sa place, Hargreaves trouverait cela très énervant . Mais bon, ce n’était pas ses affaires . A présent, elle savait qui était son ‘ sauveur ’ . L’un des « diaboliques » jumeaux, Evans et Gabriel Enfield . Elle fallait qu’elle tombe sur l’un des redoutables jumeaux . Evans ou Gabriel ? Difficile à dire .

    DREW – « Alors, Enfield, tu t’ennuie ? Tu as besoin d'un livre pour te distraire un peu ? Comme tu vois, il y a assez de livres pour tout le monde, dans cette bibliothèque . » dit-elle sur un ton froid .


    Sora voulait récupérer le livre de son ancêtre au plus vite, mais comment . Elle avait la réponse, c’était évident . Personne ne devait savoir qu’elle n’était pas qu’une simple sorcière . Elle était bien plus que cela …

    Attendant qu'elle lui rende enfin son livre, elle réfléchissait à propos du livre en lui-même . Ce bouquin n'avait pas pu attérir ici, aussi facilement . Son ancêtre lui-même n'aurait pu commettre une telle erreur . A moins qu'il avait laissé ceci dans cette bibliothèque exprès ... Impossible ! Ne trouvant pas d'explication logique à tous cela . Elle reporta son attention sur Enfield . La petite hirondelle espérait aucune question de sa part . De toute manière, elle n'aurait pas répondu . Elle qui croyait que cette journée allait être calme et sereine . Elle s'était lourdement trompée .

    Comment allait-elle s'en sortir maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://RENS-LIPS.SKYROCK.COM
Evans Enfield
Serpentard & Cinquième Année
Serpentard & Cinquième Année
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Particularité* : Serpentard
Une chose à dire ?* : Une gueule d'ange et une ame de démon : prend garde
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .   Sam 1 Mar - 23:18

A peine la serdaigle s'était-elle relevé qu'elle avait esquissé quelques étirements (dont un salto : pitoyable) et s'était retirée. Tout ça pour ça me direz vous ? Voilà qui paraissait bien étrange. Une cabriole pour impressionner, un merci on ne peut plus hyppocrite et puis plus rien ? Non Evans n'allait pas en rester là. Il s'adossa non chalament contre une étagère et regarda attentivement la serdaigle. Encore une à qui Sevarth avait du raconter tous ses déboirs dans une famille qui le rebutait, dans une famille composée de nombreux egocentriques antipathiques et associaux ou un truc dans le genre. La serdaigle s'était assise à une table et avait ouvert le livre qu'elle était venu chercher. Il y avait sur la couverture des armoiries qu'Evans avait déjà rencontrée mais il ne savait plus vraiment ou. Il se décida donc d'aller voir de plus près en attrapant le livre.

-Manuel du parfait chasseur de vampire par Hargreaves. Ah ça y est je vois. C'est à Oxford que j'ai déjà vue ces armoirires. Sur une vieille bicoque. Un trou qui sert de maison à une pseudo famille pure.

-Comme tu vois, il y a assez de livres pour tout le monde, dans cette bibliothèque

- Je sais mais c'est celui là que je veux.

En réalité, il n'en avait rien à faire. Pas plus qu'il ne s'interressait à ce qui pouvait arriver à tous ces sang impures du chateau. Tout ce qui l'interressait c'était de jouer avec une nouvelle victime. Une nouvelle serdaigle. Une nouvelle septième année. A croire qu'Evans avait des critères de plus en plus définis. Deux en deux jours, ça commençait à faire beaucoup...Et alors ? Plus l'adversaire était coriace et plus le jeu était drole non ? Si la veille Sekhmet avait donné fort à faire au serpentard la veille, il fallait espérer qu'il en soit de même avec cette Hargreave dont il ne connaissait toujours pas le prénom. Si seulement il pouvait être aussi tordu que celui d'Anderson, au moins Evans n'aurait pas à chercher bien loin pour faire éclater le conflit. Il devait bien avouer qu'à faire des conneries tous les jours, les idées commençaient à se faire rares. Peut être était-ce aussi du à sa fatigue. Depuis l'avènement du seigneur des ténèbres, il lui avait fallu montrer qui avait le pouvoir plus que jamais. Et puis il était la relève Enfield. Dès que Sophie et Morgan seraient partis, se seraient à lui et Gab' de reprendre le flambeau; ils devaient montrer qu'ils étaient capables de remettre à leur place toute cette foule d'impure. Bref, Evans était sur les genoux et la seule chose qui pouvait le requinquer c'était une bonne dispute.

- Cain. Un nom moldu me semble-t-il. Oui, Cain et Abel, deux inséparables frères disait-on. Et ce Cain tua son frère, son propre sang. Quelle image de médiocrité, de déchéance et de pourriture. Ton ancêtre était-il pareil ? Et toi quel est ton prénom ? Un autre symbole de nullité ? Mikhal me semble très prometteur. Je suis loin de la vérité ? Met moi sur la voie.

Bonne entrée en la matière pour une dispute non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le monde entier est un théâtre et tous, hommes et femmes .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CASSY SOLOMOS ? quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ? Maddox (UC)
» Une idole célèbre dans le monde entier? Vous êtes sûr? - Hiroto Kazama
» Wicaemas Lothalia [Mercenaire]
» Projet d'art créatif - déclaration d'art à destination du monde entier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Quatrième Etage :: Bibliothèque-
Sauter vers: