AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vive les anniversaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Milo Verziero
Poufsouffle & Septième Année
Poufsouffle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Vive les anniversaires   Jeu 17 Jan - 19:30

Dillo a mamma, papà, dove è?
Tuo padre è stato lontano per trovare lavoro Milo. Egli ritorna in poche ore. Andando a soffiare il tuo candele.

Trois ans. Aujourd'hui c'était l'anniversaire de Milo et pourtant ils n'étaient que deux à la maison. Jamais un enfant ne devrait fêter son anniversaire sans ses deux parents, surtout à cet âge là. Depuis qu'il avait perdu son travail, Mr Verziero était de plus en plus distant avec Milo. Sa maman lui avait expliqué que son papa se sentait très mal parce qu’il aimait son ancien travail et que ce n'était pas sa faute l'accident qui l'avait fait perdre son travail. Incompréhensible pour un petit garçon de cet âge? Pas pour Milo. Il avait toujours était en avance sur son âge. Il avait très bien compris de quoi il en retournait. Lors des dernières fouilles de son père, un accident s’était produit et un homme était mort. La compagnie qui l’employait alors l’avait directement renvoyé. Il était le responsable de l’équipe et si son équipe n’écoutait pas ses ordres alors c’était de sa faute. Monsieur Verziero s’était alors effondré et depuis, il n’avait cessé de chercher un nouveau patron qui l’emploierait sur un autre site de fouille, oubliant jusqu’à son propre fils.
Heureusement que sa maman était là quand même. Le président de la magie lui avait permis de venir. Il avait même offert un cadeau au petit. Un mini-balai, comme les quidditcheurs. Il ne restait à Milo qu'un paquet à ouvrir, celui de sa mère. Le paquet était parfait. Jusqu’au nœud dont les boucles semblaient de taille similaire. Milo tira délicatement sur le ruban et découvrit un pendentif. Le collier de grand-mère. C’était le collier de la famille lui expliqua alors sa mère et il devait passer à la génération suivante comme elle en avait hérité à l’âge de trois ans. A l’intérieur deux photos : son père et sa mère. Milo souffla alors ses bougies en souhaitant que pur le prochain, ils soient trois à table.
Le gâteau était trop bon. Milo en avait mangé la moitié et il n'en pouvait plus. Les grimaces qu'il faisait était peu être un peu sur jouées mais il fallait au moins ça pour faire comprendre à maman qu'elle pouvait passer à la suite : le pestacle de magie. Milo ne savait pas comment elle faisait mais sa maman lui avait dit qu'un jour, lui aussi serait capable de faire disparaitre une hirondelle ou de faire passer une pièce d'une oreille à l'autre. Vivement ce jour.
Après le pestacle, la porte s'ouvrit enfin. Papa entra dans la pièce et se précipita vers Milo pour le faire tourner dans ses bras. Milo était heureux, ça faisait longtemps que son papa n'avait pas été aussi gentil avec lui. Trop longtemps. Le gamin jeta un regard à sa mère pour lui faire un grand sourire mais la belle italienne pleurait. Les seuls mots qu'elle put prononcer fut :

Quanto tempo ?
Due anni...
****************************************************
****************************************************

Dis moi Mamie, ils arrivent quand papa et maman ?
Oh comme il est beau et qu’il parle bien l’anglais.
Mamie, ça fait déjà deux semaines que je suis là. Je t’ai déjà expliqué, c’est Cathy la jeune fille au pair qui est anglaise donc j’apprends avec elle.
Je sais, je sais. Seulement moi à ton âge je faisais du dessin, je n’apprenais pas les langues étrangères. Allez viens souffler tes bougies. Six ans ça se fête.
Non j’attends papa et maman.
Écoute-moi Milo, ton papa et ta maman travaille beaucoup…
C’est bon j’ai compris. Ils ne viendront pas. Encore une fois…

Milo s’enfuit alors dans sa chambre. Il aimait bien sa grand-mère mais ce qu’il voulait surtout c’était avoir ses parents avec lui pour son anniversaire. Sa mère devait encore être en train de travailler pour le ministre de la magie en Italie et son père avait encore du faire une découverte « ultra importante » sur son chantier en Egypte. De toute façon c’était toujours pareil. Il n’avait pas fêté un seul de ses anniversaires avec ses parents depuis l’âge de trois ans. Depuis que son père avait retrouvé du travail, Milo devait l’avoir vu au tout et pour tout cinq fois. Son boulot était-il plus important que sa famille ? Certainement. Alors comment avait-il rencontré celle qui deviendra sa femme ? Maman le lui avait expliqué. Elle travaillait déjà au ministère et avait du aller surveiller un chantier de fouille auquel participait son père. L’italienne était alors tombée sous le charme de l’anglais et à force de temps, il avait fini par succomber. Ils s’étaient alors installés près de Naples et le petit Milo était né. Ses parents s’aimaient et l’aimaient lui mais il semblait pourtant que leur amour pour leur travail était au moins aussi important. Le fait qu’ils ne soient pas là aujourd’hui en était la preuve.
L’Angleterre. La patrie de son père. C’est la que Milo avait l’habitude de passer les vacances quand Cathy ne restait pas à la maison. Elle avait bien le droit elle aussi à des vacances. Milo était donc chez sa grand-mère paternelle. Elle était très gentille. Elle n’arrêtait pas de lui faire des gâteaux, des gelées et plein d’autre chose encore. Elle le couvrait de bisous et le laissait jouer dans le jardin jusqu’à tard le soir. C’était la mamie parfaite et Milo n’avait pas était gentil avec elle. Elle valait bien mieux que papa et maman. Milo voulut jeter un dernier regard au pendentif qu’il portait toujours au cou, celui qu’il avait eu trois ans plus tôt, et une larme coula. Puis avec colère, Milo l’ôta de son cou pour la première fois en trois ans et le jeta en direction de l’armoire qui, sans qu’il sache comment, explosa.

****************************************************
****************************************************

Cathy ? Elle est censée arriver quand la famille ?
Ta grand-mère et ton oncle devraient arriver d’une minute à l’autre. Quant à tes parents…
Cherche pas. J’ai l’habitude. Ils n’ont pas fêté mon anniversaire avec moi depuis que j’ai trois ans. Et je vois de moins en moins maman depuis qu’elle a quitté le ministère pour rejoindre papa. Maintenant mon anniversaire c’est un jour que je veux passer avec toi. Tu es ce qui ressemble le plus à une famille pour moi.
En parlant de ça…tu sais, j’ai fini mes études. Je te considère comme mon fils tu le sais, un fils que j’aurais eu bien jeune d’ailleurs vu notre différence d’âge.
Quoi ? C’est pas grand-chose douze ans.
Tu m’imagine t’avoir eu à douze ans ? Bref. Tout ça pour dire que dès septembre prochain je…je vais rentrer en Angleterre.
Quoi ??? Alors toi aussi tu m’abandonne ?
Comprend moi. Oui je te considère comme mon propre enfant mais je veux aussi créer ma propre famille. Et puis je ne t’abandonne pas, il est hors de question que je rate un de tes anniversaires. C’est notre journée après tout. Allez viens souffler tes onze bougies, cela fera peut être arriver grand mamie.

Ah Cathy ! Eternelle enthousiaste. Même dans les pires moments elle savait redonner le sourire à Milo. Et pourtant c‘était là une vraie déchirure. Depuis près de cinq ans et demi elle était là, à la maison, elle veillait sur lui et s’occupait de lui comme l’aurait fait une mère. Et plus encore quand Madame Verziero s’était exilée en Egypte pour rejoindre celui qu’elle aimait. Elle n’était plus la petite étudiante de 18 ans qui était arrivé devant la porte avec ses deux petites valises seulement, du haut de ses 23 ans, elle était devenue la maitresse de maison et elle était devenue femme. Une très jolie jeune femme ce que même Milo avec ses tout juste onze ans pouvait déclarer.
Onze bougies soufflées. Un vœu. Celui de pouvoir avoir l’assurance qu’à chacun de ses dix prochains anniversaires Cathy serait là. Des coups à la porte, des embrassades, des cadeaux et encore des gâteaux. C’était mamie et l’oncle Daniel. Ou plutôt Dan comme il souhaitait que Milo l’appelle. Après tout ils avaient à peut prêt la même différence d’âge qu’entre Dan et son père. Dan était plutôt pas mal, après tout Milo ne pouvait pas dire le contraire puisqu’ils se ressemblaient énormément. Il était assez grand, brun, plutôt costaud et ne savait pas se coiffer, mais ça lui donnait un style. Mamie avait eu Dan treize ans après son premier enfant. N’y voyez rien de superstitieux, elle avait juste envie de revivre les joies de la maternité. Et puis Milo n’allait pas s’en plaindre, il adorait son cousin depuis toujours, c’était un model.
Avant d’ouvrir ses paquets, Milo fut forcé de ressoufler ses bougies. Mamie ne lui avait pas laissé le choix. Il ressouffla donc sans toutefois refaire un vœu, il ne fallait pas annuler le premier. Et puis enfin, les paquets. De la part de ses parents, Milo reçut un livre sur l’Egypte ancienne et ses sorciers. Pas que la lecture intéresse vraiment l’adolescent mais au moins c’était un cadeau spécial, qui pouvait lui faire penser à ses parents. Cathy lui offrit la plus jolie chemise qu’il eu jamais vu. Ce qu’il aurait l’air classe la dedans. Le cadeau de Dan était un jeu de bavboulle avec ses initiales sur chacune des sphères, trop bien. Et enfin, le cadeau qui allait tout changer pour Milo, le cadeau de sa grand-mère. Ce n’était qu’une simple lettre avec à l’intérieur deux mots. Le premier était d’un homme qui se disait être un ami de longue date de l’aïeul et qu’il avait cédé à une demande express de la grand-mère. Le deuxième mot était beaucoup plus officiel. Il y était question d’une inscription dans une école de magie en Angleterre.

Je crois Cathy que tu ne vas pas être la seule à rejoindre l’Angleterre à la rentrée prochaine.
****************************************************
****************************************************

Oncle Dan, elle arrive quand ta petite famille ?
Tante Cathy et ton cousin Bradley ne devraient pas tarder.
Arrête de l’appeler Tante Cathy. Ca me fait trop bizarre. Et d’un je l’ai connu j’avais cinq ans, de deux elle m’a presque élevé, de trois je l’ai vu en sous vêtement avant toi. D’ailleurs elle porte toujours toutes ses petites fanfreluches affriolantes ?
Tu vas voir si je t’attrape. C’est de ma femme que tu parles crapule.
Bah justement, tant que ça peut te rendre jaloux moi ça me va.
Garnement va. Si j’avais su je t’aurais envoyé en pension au lieu de te prendre son mon aile y’a deux ans. Bon va sortir le gâteau du four. Les dix sept bougies sont sur la table. Bon je dois l’avouer il ne vaudra pas ceux de ta grand-mère, paix à son âme, mais ne le dis pas à Cathy, elle s’est donné à fond pour ta majorité.

A la mort de sa mère, qui avait gardé le petit Milo jusque là, l’oncle Dan avait décidé que le jeune italien ne devait pas rentrer chez lui avant d’avoir fini ses études. Il avait donc aménagé le sous sol de sa maison en petite chambre et hébergeait son neveu depuis. Bien sur cela n’avait en rien dérangé sa femme puisque Cathy et Milo était depuis longtemps complices. Les deux anglais avaient gardé contact après le onzième anniversaire de Milo et s’était rapidement trouvé des atomes crochus. Trois ans après ils étaient mariés. L’année suivante, le petit Bradley naissait. Milo ne l’avait pas vu depuis les vacances de pâques puisqu’à son arrivée le 1er juillet, Cathy avait déjà emmené le petit chez ses parents à elle. Cet anniversaire était donc les retrouvailles entre Milo et sa famille d’adoption depuis ce qui lui semblait une éternité.
Ils arrivèrent dans l’heure qui suivit. Milo embrassa Cathy et le petit qui avait encore grandit. Ils s’installèrent ensuite dans le salon histoire de parler un peu, d’évoquer la fin d’année de Milo et des événements tragiques qui s’étaient déroulés à l’école. De son avenir qui, bien que prometteur, prenait une direction inconnue tandis que Dumbledore était mort.
Ils passèrent ensuite à table, le repas se déroula dans la même bonne ambiance et contrairement à ce qu’avait laissé pensé Dan, Cathy se débrouillait très bien. Au moment de souffler ses dix sept bougies, Milo fit un vœu, comme chaque année bien qu’un seul se fut réalisé jusque là. Et puis il ouvrit ses paquets devant les yeux ébahis de son filleul, le petit Bradley. C’était lui maintenant qui faisait le « spetacle » de magie. Après six années brillantes et quatre optimal obtenus lors de ses BUSES, il était tout de même capable de transformer un foulard en un joli papillon après lequel courait le bambin depuis au moins cinq minutes.
Le téléphone sonna alors ce qui ne troubla personne outre mesure mais quand Dan revint dans la salle à manger, il avait une tête d’enterrement…

Milo…tes parents…………tes parents viennent d’avoir un accident. Un échafaudage s’est effondré les enfouissant sous un tas de décombres. Ils n’ont rien pu faire.

Décidemment, le 7 juillet n’était pas un jour facile pour Milo Verziero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan McFersson
Administrateur Serdaigle & Septième Année
Administrateur Serdaigle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 31
Particularité* : Membre de la Rebellion contre VOUS-SAVEZ-QUI
Une chose à dire ?* : * mange un chocolat *
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Administrateur.
MessageSujet: Re: Vive les anniversaires   Ven 18 Jan - 18:02

Ta fiche semble être un formulaire RPG si je ne me trompe pas. Il ne te manque plus que ces paramètres et tu devrais te conduire tranquillement vers une validation =)

Citation :
DETAILS INTERIEURS AU JEU


* Année :
* Maison :
* Grade de sang ( Enfant de moldus, sang mêlé, sang pur ) :



DETAILS HORS JEU.


* Votre avis sur le design ? :
* Votre avis sur l'ambiance ? :
* Votre avis sur l'intrigue ? :
* Une suggestion aux administrateurs ? :
* Comment avez vous découvert le forum ? :
* Personnalité sur l'avatar ? :

_________________

LoonY or CrazY ? ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Verziero
Poufsouffle & Septième Année
Poufsouffle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Vive les anniversaires   Mar 22 Jan - 18:25

DETAILS INTERIEURS AU JEU

* Année : 7ème
* Maison : A vous de voir
* Grade de sang ( Enfant de moldus, sang mêlé, sang pur ) : Sang mélé (3/4 pure)

DETAILS HORS JEU.

* Votre avis sur le design ? : Il est super chouette
* Votre avis sur l'ambiance ? : On va voir ça
* Votre avis sur l'intrigue ? : Très interressante
* Une suggestion aux administrateurs ? : Aimez moi ^^
* Comment avez vous découvert le forum ? : Top Site
* Personnalité sur l'avatar ? : Milo Ventimiglia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevarth Enfield
Administrateur Serdaigle & Septième Année
Administrateur Serdaigle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/11/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Administrateur.
MessageSujet: Re: Vive les anniversaires   Dim 27 Jan - 20:18

Bienvenue sur Hogwarts Wiggenweld !

Fiche sympa ;) Je suis pas sûr de la maison, si tu veux changer ...


POUFSOUFFLE !

Bon jeu parmi nous !


    ~ Si tu as choisi un acteur ou une actrice en avatar, tu dois aller le réserver dans le Recensement des avatars. Attention ! Si tu ne vas pas réserver ton avatar, n'importe qui pourra prendre l'acteur que tu as choisi !

    ~ Pour garder ton compte sur Hogwarts Wiggenweld, tu dois aller signaler ta présence dans la Répartition dans les années . Plus de détails dans le lien. ;)

    ~ Nous voulons savoir votre avis sur le design ! Allez le donner dans " Design violet : Une lutte acharnée pour le pouvoir. ".

    ~ Nous attendons votre présence dans l'Intrigue ! Un post dans l'Intrigue est obligatoire si vous voulez voir le forum progresser ! Les revenants.

    ~ Vous avez des idées pour Hogwarts Wiggenweld ? Dans tous les cas, de nombreuses idées sont exposées ici ! Venez donner votre opinion dans Faire progresser le forum..

    ~ Pour le prochain design, Hogwarts Wiggenweld souhaite que les membres aient leur mot à dire. Ainsi, nous vous laissons le choix de la couleur ! Rouge, bleu ou vert, à vous de choisir ! Prochain design : Votre avis compte !

    ~ La coupe des 4 maisons est lancée ! Vous pouvez désormais faire progresser votre maison vers le haut du classement ! Une activité graphique, Les cadeaux graphiques a été installée, allez y participer !

    ~ En route pour le premier cours de l'année ! Et premier cours de Cristfreez de votre vie ! LE Cours de cristfreez.

    ~ Le ténébreux professeur Crawford attend tous les vaillants élèves prêts à affronter ses plantes dans son cours de botanique !

    ~ Les potions sont assurées par un nouveau professeur ... Mais qui est ce nouveau prof ? En avant pour votre Cours de Potions !


Citation :
Qualité de l'écriture : 4/5
Mise en page : 2/3
Originalité du personnage : 2/2

Total sur 10 : 8
Points accordés : 4

PS : Je n'ajoute pas les points tant que tu ne me dis pas si la maison te convient ou pas ^^".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vive les anniversaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vive les anniversaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vive Chavez, vive Castro
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand
» ABA LA JUSTICE, VIVE IMPUNITÉ ET VIVE MARTELLY !
» Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagneuuuhhh ♪ //SBAFF//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Hogwarts Wiggenweld :: Partie Administrative. :: ≈ Poudlard Express : Validation. ≈ :: Choixpeau : La répartition :: Poufsouffle-
Sauter vers: