AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la pluie (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mercurio Blake
Gryffondor & Sixième Année
Gryffondor & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Après la pluie (PV)   Lun 21 Jan - 22:12

Today is gonna be
the day that they're gonna throw it back to you
By now you shoulda somehow realized what you gotta do
I don't believe that anybody feels the way I do about you now

Back beat, the word is on the street that the fire in your heart
is out
I'm sure you've heard it all before but you never really had a
doubt
I don't believe that anybody feels the way I do about you now


Mercurio était installé en tailleur sous le porche de la grande cour. Cela faisait quelques minutes que la pluie avait cessé de tomber et quelques rayons de soleil timides perçaient le ciel anglais à travers lesquels on devinait des morceaux d'un bleu profond. Le Gryffondor n'avait pas cours cet après midi. Il avait pris sa guitare et avait quitté la salle commune au moment où la pluie se mettait à tomber. Ce n'était pas une de ces grosses averses qui avaient le don de mettre tout le monde dans une humeur de dogue. Mercurio avait alors élu domicile sur un banc à l'abri de la pluie. Il avait ouvert son étui et sortit sa guitare. Relevant la tête, il avait laissé un instant ses doigts égrener quelques accords avant d'entonner un air plus que connu en Angleterre, "Wonderwall" d'Oasis.

And all the roads we have to walk are winding
And all the lights that lead us there are blinding
There are many things that I would like to say to you
But I don't know how

Because maybe
You're gonna be the one that saves me
And after all
You're my wonderwall


Mercurio aimait ces petits moments de sérénité. On pouvait rapidement avoir l'impression d'être seul au monde rien qu'en fermant les yeux et en se laisser aller. Il ne jouait alors ni pour lui, ni pour d'éventuelles autres oreilles. Il avait presque l'impression que c'était lui l'instrument et que c'est la musique elle-même le dirigeait. Un véritable petit moment de grâce.
Mister Blake laissa peu à peu les notes s'achever. Il se sentait soudain beaucoup mieux. Lorsque le silence retomba dans la cour, il poussa un petit soupir d'aise. Le simple fait d'avoir joué lui avait fait oublier toutes les mauvaises choses passées dans la journée. Et celle-ci avait été gratinée. Il s'était lamentablement planté au cours de potions. Comme toujours. En plus, cela avait été son premier cours. Une véritable horreur. Il avait même commis la boulette à ne pas faire...confondre l'enseignant avec un étudiant étranger. Comme si un programme Erasmus existait chez les sorciers!
En soupirant de nouveau, il chassa rapidement de son esprit tous ces mauvais souvenirs. Mercurio posa à côté de lui la guitare et lui donna une petite tape comme on pourrait le faire sur l'épaule d'un vieil homme. Décroisant les jambes, il releva les genoux et y posa le menton, la tête légèrement penchée. Il n'avait pas envie de rentrer de suite. Passer encore quelques minutes dans cette tranquillité serait bien venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izabella I. Losanova
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 354
Particularité* : Derrière une attitude arrogante se cache un coeur sensible.
Une chose à dire ?* : Voyons si tu peux résister à une Reine de jeux.
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Après la pluie (PV)   Ven 1 Fév - 19:57


  • Blablabla et encore Blablabla ! Oup’s je me suis trompée de langue. Reprenons ! Cause toujours tu m’intéresse vieille bique, voilà qui est mieux. Les deux coudes posés sur sa paillasse, Izabella avait les deux mains liées et les menton posé sur celles ci. Qu’est ce qui pouvait être si ennuyant surtout pour que la jeune femme en vienne à en penser « blablabla » ce qui était extrêmement rare étant donné qu’elle adorait les cours. Et oui cela n’était pas donné à tout le monde mais elle aimait ça les cours, elle aimait apprendre, lire, montrer sa sciences malgré que ça elle n’avait pas trop de mal à le faire même en dehors des cours. Les fesses posées sur sa chaises ou plutôt son tabouret mauve ce confondant avec la paillasse la jeune Losanova, était dans la lune. A quoi pensait-elle ? Elle pensait certainement à ce qu’elle allait faire dans les quelques minutes qui allaient arriver, Dormir ? Cela serait assez mal vu par le professeur et puis c’était loin d’être son habitude de s’endormir en cours mais ce cours ci était si … ennuyant qu’elle le répèterais je ne sais combien de fois. Izabella s’endormie finalement sur sa paillasse. Des camarades ne cessaient de la regarder avec de gros yeux noirs comme ci elle n’avait pas le droit à cela , comme ci ils pensaient que d’un regard puissant ils allaient la réveiller. Cela faisait bien rire Izabella qui depuis quelques quart d’heures maintenant dormait profondément.

    MADEMOISELLE LOSANOVA !
    QUOI QUOI QUOI ?

    Izabella venait de ce redresser si soudainement si violemment qu’elle en tomba de son fauteuil les fesses par terre et ne tarda pas à se remettre debout pour regarder son professeur qu’elle voyait en double voir triple quelque fois. Les yeux grands ouvert, elle laissa échapper un gros soupirs qui fit rire Yanne qui était vivement bien intéressée par son travail. Izabella ce sentit toute bêbête en regardant sa feuille distribuée vide et celle de Vincent son voisin remplie. Tirant une grimace et avalant sa salive, elle repensa à ce que lui avait dit Yanne il y avait deux jours. Leurs groupe n’avait pas cours cet après midi là et en pensant à cela, Izabella grimaça encore une fois. Elle allait rester assise encore pendant de longues heures à compléter sa fiche à la noix. Brrrr ! LA sonnerie retentit. Izabella s’assied sur son tabouret et regarda son professeur qui la fixait de son regard noir, tellement noir que même le charbon ne ferait pas concurrence avec une telle noirceur. Soupirant elle attaqua son travail et espéra que ceci soit le plus rapidement finit et qu’elle puisse allez faire ses devoirs et ce détendre un peu avant de flâner dans les couloirs et récolter les insultes et critiquent des Serpentards mais encore des familles Sang purs se disant être supérieur aux autres. Seulement chose que personne ne savait… Izabella était une sang pur mais jusqu’au maintenant c’était dite Sang mêlée pour ne pas contredire ses parents qui l’avaient inscrite comme sang mêlée.

    Ayant enfin finit son travail elle l’apporta au professeur et partie le sac sur l’épaule gauche sans laisser un souffle s’échapper d’entre ses deux lèvres pulpeuses et fines. Le regard dans le couloir elle flânait comme elle l’avait prévue sauf que là personnes n’y traînaient. Le regard qui venait se plonger dans la vertu des arbres, elle soupira doucement se sentant soulagée que le prof est tout de même accepté qu’elle le refasse même après tout le monde malgré qu’elle n’avait pas mit plus de temps qu’eux voir même moins, largement moins. Les bras croisés devant elle, elle déposa son sac rapidement vers sa salle commune. Choppant un caramel à droite puis un à gauche, elle les fourra dans sa poche droite de pantalon et prit son instrument de musique : une belle guitare avec de certains reflets marrons et beiges clairs. Cet instruments ne lui appartenait pas jusqu'au décès de sa grand mère qui était elle même une grande musicienne et chanteuse et allez savoir pourquoi la jeune Miss Losanova avait suffit les traces de sa grand mère ? Parce qu’elle l’admirait plus que personne. Elle l’aimait. Elle avait donc décidé de récupéré ce magnifique objet et d’y apprendre des morceaux qu’elle avait pu lui jouer étant petite. Izabella prit doucement l’instrument dans sa main droite et descendit sous le regards interrogateurs de ses compatriotes qui bossaient déjà comme des malades dans la salle commune. Des livres étaient étalés partout et Izabella faillit glisser sur l’un d’eux.


    Youpla !


    Laissa-t-elle échapper avant de se redresser en gardant fort contre elle sa guitare. Jetant un regard sur les livres, elle haussa les sourcils amusée et partie rapidement de la pièce chauffer beaucoup trop chauffée à son goût. Venant à marcher dans le couloir vide, sans vie, elle atteignit enfin l’air pur qui venait de hors. Poussant la grande porte, elle commença à jouer quelques notes de musique en vrac en marchant. Une certaine mélodie vint chatouiller le creux des oreilles de la jeune Serdaigle qui releva le regard doucement sur le son, qui provenait de la grande coure. Marchant d’une allure normale mais à la fois intriguer des jolis sons ainsi que d’une voix masculine, elle s’approcha et sursauta quand elle vit un Gryffondor qu’elle avait déjà rapidement croisé dans les couloirs mais qu’elle ne connaissait pas plus que cela. Le cœur battant à trente à l’heure, elle souffla doucement et fit son aparession doucement et fit faussement étonnée. Un petit sourire mystérieux et à la fois acceuillant, elle le regard et lui dit alors.

    Oh excuse moi je voulais pas te… déranger…

    Dit-elle doucement de ça voix douce et mystérieux mais à la fois franche et sincère. Le regard qui regardait les yeux bleus du jeune homme, elle lui souriait toujours. Grattant doucement une des cordes de sa guitare elle ne savait ou ce mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercurio Blake
Gryffondor & Sixième Année
Gryffondor & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Après la pluie (PV)   Mer 13 Fév - 19:24

Mercurio prit une profonde inspiration, ayant presque l'impression de pouvoir goûter à cette odeur si caractéristique de la terre mouillée. Instinctivement, il associa cette senteur à la pelouse de son jardin, à la maison fmiliale. le gazon était toujours encombré de jouets divers et variés, de pions de jeux, de quelques cartes éparses. On entendait toujours le hennissement d'un cheval impatient de sortir de son boxe. Mercurio vivait en pleine campagne et, il n'a jamais vécu comme cela comme quelque chose de gênant. Bien au contraire. Vrai et sincère, il avait développé des valeurs humaines très nobles. Simple, sans artifice, rencontrer Mercurio amenait forcément à rencontrer l'humain à l'état pur, avec ses qualités et ses défauts.
Les paupières du jeune homme commençait lentement à se baisser, savourant avec le palais d'un fin gourmet ce calme. C'est alors qu'une voix creva le silence. Une voix calme et posée, un ton un peu enjoué. Une douce et délicate musique bien loin des persiflages et des remarques désobligeantes des Serpentards qui se croyaient ces derniers tout permis. Calmement, Mercurio tourna la tête en direction de cette voix inconnue.
Il tomba nez à nez avec une jeune étudiante aux longs cheveux dorés. C'était sans aucun doute une Serdaigle à en voir le blason orné du noble oiseau qui se découpait nettement sur sa robe. Le Gryffondor haussa les sourcils en voyant qu'elle tenait également une guitare. Il avait déjà croisé nombres de magiciens et beaucoup de musiciens. Mais voir les deux en même temps cause toujours une certaine surprise. Un sourire amène se dessina sur ses lèvres.


"T'excuser? Mais enfin...on ne s'excuse entre passionné!"

Mercurio se leva de son banc et esquissa une petite courbette sans se départir de son sourire. Le grand drame du jeune homme à Poudlard était la difficulté qui avait de trouver des personnes partageant les même centres d'intérêt que lui. Combien de fois avait-il soufflé un "laisse tomber" lorsqu'il parlait à un de ses camarades de Star Wars. Combien de fois avait-il baissé les armes lorsqu'on le regardait d'un air bizarre après qu'il eut entonné "Who wants to live for ever" de Queen. Il avait peut-être l'occasion de trouver quelqu'un qui avait un tant soit peu de culture musicale moldue. Et même si tel n'était pas le cas, il pouvait toujours partager les morceaux de ses groupes favoris.
Mercurio se redressa et indiqua de la main la place vacante à côté de lui.


"Je t'en prie installe toi. Je suis Mercurio Blake."

Blake...personne de ce nom n'avait foulé le sol de Poudlard avant lui. Il était le premier et le seul sorcier de sa famille. Aucune pression ne pesait sur ses épaules. Aucun parent ne l'avait forgé à son image.
Mercurio avait acquis au cours des années une réputation de petit effronté, redresseur de torts quelquefois. Depuis son arrivée, il sentait et découvrait que les choses allaient grandement changer sans Dumbledore. Il s'était déjà fritté avec quelques Serpentards. Bien évidemment, vue la supériorité numérique du groupe, il avait échoué à l'infirmerie où après quelques crèmes, potions et autres onguents, l'infirmière lui avait redonné visage humain. Cela l'avait-il calmé pour autant? Que nenni. Mercurio appartient à ceux qui ne se laissent pas abattre et préfère lutter et courir le risque de perdre plutôt que de rester inactif.
La jeune fille devant lui allait peut-être un de ces nouveaux contacts très positifs. Mercurio écarta sa guitare, laissant plus de place à son étrange visiteuse.


"Chouette guitare. Je dois t'avouer que nous ne sommes pas nombreux. En vérité, tu es la première musicienne tenant un instrument moldu que je rencontre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la pluie (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la pluie (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Après la pluie ... [ Flocon de Cendres ]
» Après la pluie, le beau temps.
» après la pluie le beau temps • Indiana Miller
» Le soleil vient toujours après la pluie [2NAM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Exterieur du Château :: Grande cour-
Sauter vers: