AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « J'envoie valser ... »

Aller en bas 
AuteurMessage
Drew A. Hargreaves
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 27
Particularité* : RAVENCLAW . Septième Année
Une chose à dire ?* : Quel camp dois-je choisir ?
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Designer.
MessageSujet: « J'envoie valser ... »   Dim 17 Fév - 12:20

    HRP - PRIVATE . C'est pour Ethan =3


    ... Les truc en toc, les cages dorées .
    Toi quand tu m'serres très fort, c'est comme un trésor .
    Et ça, et ça vaut de l'or .


    __ Dans des couvertures de soie bleue, dormaient paisiblement les jeunes filles de Serdaigle .
    Le dortoir était plongé dans un silence harmonieux . L'obscurité n'était plus . Le silence était maître . Une pièce vaste d'une douce chaleur où les rêves pouvaient se balader en toute tranquilité . La sérénité des lieux était propice à une bonne nuit de sommeil . Les demoiselles, une fois endormies s'enroulaient confortablement dans leurs draps, rêvant des deux jours à venir, du bal tant attendu . Leur robe délicatement pliée, rangée et repassée, et leurs chaussures soigneusement brillées, n'attendaient plus que cette soirée . La bal . Elle n'avait que ce mot à la bouche . Toutes les conversations étaient centrée sur cela . Quel robe vais-je porter ? Quels costumes vais-je mettre, etc . Etait-ce vraiment si important ? Apparemment, oui . Cette soirée était l'un des événements le plus attendu de l'année scolaire . Pourquoi ? Aucune idée. A Serdaigle, les adolescentes avaient toutes un cavalier . De beaux et galants jeunes hommes, ils n'en manquaient pas dans cette école . Que ce soit à Gryffondor, à Poufsouffle ou à Serdaigle . Même pire à Serpentard . Cette semaine fut riche en refus, mais surtout en demandes . Veux-tu être mon cavalier ou ma cavalière ? Une phrase plutôt banale, me direz-vous . Oui, je trouve aussi . Des couples se formèrent . Des couples, ma foi, parfois surprenants même amusants, en gros de quoi faire un bon feu d'artifices . Un exemple typique de couples mixtes au sein de ce château : uen Gryffondor avec un Serpentard . Malgré le fait que ces deux nobles maisons soient ennemies, ces deux jeunes gens ont réussi à oublier leur camp respectif le temps d'une petite valse et même leur rancoeur . Mais après ? Ce ne serait plus pareil, du moins presque ... Les banderoles, les boissons, la musique, l'ambiance, la présence du, maléfique –, Rogue, notre bien-aimé directeur, les danses, les décorations, tout était parfait, pour une soirée mémorable . Surtout, la présence du groupe le plus adulé de toute l'Angleterre, les Bizzar's Sisters viendront se produire à Poudlard, bien que l'administration ne soit plus la même depuis sa mort . D'ailleurs, l'école n'était plus la même sans lui ...

    De lit en lit, le doux silence s'effaçait peu à peu .
    Enveloppée dans un cocon éphèmère, la petite hirondelle n'arrivait pas à dormir . S'agitant, se retournant sans cesse dans son lit, Hargreaves dormait d'un sommeil agité . Toutes les nuits étaient ainsi . Des cauchemars ne cessaient de la hanter et cela, depuis des années . C'était toujours le même cauchemar, nuit après nuit . Les ténèbres n'attendaient plus qu'elle . Et toutes les nuits, Drew se réveillait en sursaut et murmurait :


    « Maman.»


    Couverte de sueur, elle tremblait, les larmes aux yeux, en se répétant que ce n'était juste qu'un cauchemar . Après avoir repris peu à peu ses esprits, elle ne pouvait, du moins, elle ne voulait pas dormir . Les ombres guettaient depuis ce jour funeste, son retour aux enfers . Elle se leva doucement de son lit . Silence . Toutes les jeunes filles dormaient encore . Normal . Il était plus de trois heures du matin . Elle sortit du dortoir sur la pointe des pieds, sans faire de bruit et ferma délicatement la porte derrière elle . Vêtue d'un peignoir, elle s'allongea sur le canapé en regardant les flammes dansaient dans la cheminée . Sora ne s'ennuyait pas spécialement . Elle était juste ... triste . Soudain, elle entendit des pas descendre du dortoir des garçons .

    ETHAN – « Drew, c'est toi ? »

    La dénommée Drew ferma les yeux . Cette douceur . Cela ne pouvait qu'être qu'Ethan McFersson, le préfet de Serdaigle .
    DREW – « Oui, c'est moi . Tu dois peut-être te demander pourquoi suis-je ici et non dans mon lit ? J'avais envie de ... méditer . »

    McFersson s'approcha du canapé et la regarda . Ce qui allait suivre, Drew ne s'y attendait pas, mais alors pas du tout .
    ETHAN – « Drew . As-tu un cavalier pour le bal »
    DREW – « Non .» , répondit-elle d'un ton las .
    ETHAN – « Hum ... voudrais-tu y aller avec moi ? »


    31 Octobre . Ce jour fatidique arriva enfin . Malheureusement . Certains élèves étaient nerveux, d'autres confiants, peut-être un peu trop . L'hirondelle est située entre le juste milieu . Neutre . Le bal ne l'intéressait guère . Elle y allait simplement parce qu'elle en avait fait la promesse à quelqu'un . Les années auparavant, elle n'y assistait jamais . Ce n'était pas le fait de ne pas avoir de cavalier, non loin de là . C'était qu'elle ne se sentait pas à l'aise parmi ses camarades . Ce n'était pas pourtant qu'elle ne les aimait pas . Bien au contraire, elle les aimait bien, mais sans plus . Solitaire ? Oui, elle l'était ... Elle aimait bien être seule, et cela depuis toujours . Les heures défilèrent à une vitesse vertigineuse . Les cours se terminèrent un peu plus tôt pour laisser aux élèves le temps se pomponner . Hargreaves se dirigea vers le dortoir des filles y entra . Elle salua brièvement quelques filles, ensuite alla vers son lit . Sa robe y était posée délicatement, sûrement les elfes de maison . Elle regarda autour d'elle . Certaines avaient déjà enfilé leur robe et d'autres étaient en train de se maquiller . Tout devait être parfait . Sora se déshabilla et mit sa robe . A son goût, elle n'avait rien de particulier . Elle était simple, d'une couleur rose perle, sans bretelles . Son père l'avait tout spécialement acheté pour le bal . Elle prit ensuite ses chaussures à talon haut . Ces chaussures avaient été magnifiquement cirées . Elle les chaussa . Ce n'était pas si désagreable que ça . Elles étaient tout spécialement faites pour danser . Donc, ca va . Elle se maquilla légérement . Rien de compliqué, puis s'occupa en dernier de ses cheveux . Cette fois-ci, elle allait utiliser la magie . C'était pratique, la magie de temps à autre pour des choses banales et quotidiennes . Au bout de quelques minutes, elle était prête . Elle prit un petit sac qui s'accordait parfaitement avec sa tenue . Son sac contenait plein de choses : sa baguette et quelques babioles sans aucun intérêt, du moins en apparence . Elle descendit doucement les escaliers avec un masque vénitien . N'était-ce pas un bal d'Halloween ? Elle descendit les indénombrables escaliers du château pour arriver enfin devant les portes ouvertes de la Grande Salle . Il y avait du monde . Elle réussit à sortir de la foule pour enfin arriver enfin dans la grande pièce . Quelques couples dansaient déjà . Elle reconnut quelques uns, puis s'approcha de leur table . Soudain elle entendit une douce voix l'appeler .

    C'était ...



Dernière édition par Drew A. Hargreaves le Mer 20 Fév - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://RENS-LIPS.SKYROCK.COM
Ethan McFersson
Administrateur Serdaigle & Septième Année
Administrateur Serdaigle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 31
Particularité* : Membre de la Rebellion contre VOUS-SAVEZ-QUI
Une chose à dire ?* : * mange un chocolat *
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Administrateur.
MessageSujet: Re: « J'envoie valser ... »   Lun 18 Fév - 18:42

    ...... C ette voix n'était autre que celle d'Ethan McFersson, le préfet de Serdaigle et le temps d'une soirée, le cavalier de Drew pour le bal d'Halloween. L'habituel « lunatique » de l'école était en cet instant plus détonnant qu'il ne l'avait jamais été jusqu'ici. Ces cheveux ébouriffés en tout sens ( quelques unes de ses mèches allant jusqu'à choir sur son front ), ce visage étonnamment rayonnant, cette tenue totalement déconcertante pour qui l'avait déjà aperçut au détour d'un couloir ou dans la Grande Salle, faisaient de lui l'une des multiples surprises de la soirée. En effet, Ethan avait revêtit un pantalon noir pincé assortit à ses chaussures cirés et à sa chemise dont il avait redressé le col et retroussé les manches jusqu'aux coudes, lui donnant cet air ténébreux qui lui collait si étrangement bien à la peau. Autour de ce col entrouvert sur la jointure entre le bas de son cou et le haut de son torse, pendouillait une cravate en soie blanche qu'il n'avait pas prit la peine d'attacher; ou plus probablement qu'il n'avait pas sut attacher correctement. Tant pis, cela lui redonnait un peu de cet air si décalé qu'on lui connaissait. N'était-ce de toute manière pas là, la source de son charme, après tout ? Quoi qu'il pouvait en être, Ethan était arrivé dans la Grande Salle quelques instants auparavant et s'était installé à une table au hasard sans même véritablement se soucier de qui y était déjà assit ou pas. Pendant de longues minutes, il l'attendit encore et encore jusqu'à ce qu'enfin il l'aperçut entrant dans la vaste salle et se diriger vers une table au loin. Drew était en 6ème année à Serdaigle. Il la connaissait pour lui avoir déjà touché deux trois mots ici et là sans pour autant jamais tenir une réelle conversation en sa compagnie. Plutôt réservé de nature, il se sentait quelque peu sans air devant elle. Il n'avait jamais sut expliquer pourquoi ni ne s'était vraiment questionné à ce propos mais maintenant qu'il la voyait en face de lui, il lui sembla réaliser pourquoi il avait été si perturbé devant elle. Comme toujours, rien de cette agitation intérieur ne se révélait à 100% d'extérieur, pourtant, Ethan était bel et bien déconcerté par l'incroyable beauté de sa cavalière. Il n'y avait pas à dire, elle était vraiment ... à couper le souffle.

    Un sourire bienveillant aux coins de ses lèvres, le préfet se courba poliment devant la belle et accentua un peu plus son sourire lorsque son regard recroisa le siens. Elle était magnifique, plus resplendissante encore qu'il ne lui semblait dans ses souvenirs. Se demandant si sa mémoire lui jouait soudainement un tour ou bien s'il n'avait jamais réellement regardé sa camarade en face, Ethan plongea sa main droite dans la poche de son pantalon et en sortit une petite boîte rectangulaire de marbre noir. Sur le couvercle supérieur, trois papillons étaient incrustés: un en bronze, l'autre en argent et enfin le dernier en or. S'il savait exactement à quoi bon pouvait servir cet objet, il était presque persuadé que sa cavalière n'en savait absolument rien. C'est donc avec une légèreté proverbiale qu'il saisit la main droite de Drew dans la sienne pour ensuite déposer la petite boîte dans le creux de sa main. Les retirant ensuite délicatement, il les logea de nouveau au fond de ses poches et confia à sa cavalière.

    « Je ne me serais permis de venir à ce bal sans t'offrir un petit quelque chose ... alors tiens, c'est pour toi »

    En dessous de la petite boîte en marbre noir, Drew put sentir une matière plus rugueuse que le marbre, à savoir un bout de parchemin replié. A l'intérieur, Ethan avait inscrit des instructions pour que sa cavalière comprenne à quoi bon pouvait servir cet objet pour le moins mystérieux aux premiers abords. Bien sur, le temps n'était sûrement pas aux découvertes. C'est pourquoi, il avait écrit ce petit mot de manière à ce que Drew sache s'en servir une fois le moment venu pour elle de revenir à son dortoir. Le bal ne faisait cependant que commencer et beaucoup d'élèves étaient déjà présents aux tables, autour du buffet, mais aussi sur la piste de danse remarquablement aménagée au milieu de la Grande Salle. Se demandant momentanément si Rogue ou bien même les Carrow étaient à la source d'une telle démarche, il dévia son regard vers la piste de danse puis reporta presque instantanément son regard sur sa cavalière. Quelque peu gêné, il fit un pas vers elle tout en glissant sa main droite dans son épaisse chevelure, juste au-dessus de sa nuque, et en arborant cette expression si particulière sur son visage. Les yeux plissés à la manière d'un smiley et le sourire en arc de cercle, il faisait rire à voir mais c'était bien là l'effet qu'il recherchait. L'atmosphère plus détendue, il se sentait plus à même de discuter cela même s'il était un sans gêne avéré lorsqu'il fallait prononcé des mots imprononçable pour la majorité du commun des mortels. Seulement en cet instant, tout lui semblait différent. Il voulait passer une agréable soirée en compagnie de Drew, mais était-ce seulement possible s'il lui disait tout ce qui pouvait bien traverser son pauvre esprit dégénéré ? Quand on connaissait plus ou moins Ethan, il n'était pas vraiment difficile de pencher pour le « non » hors tout ce qu'il voulait lui dire c'est qu'elle était vraiment rayonnante dans cette robe. Mais peut-être que lui dire cette phrase lui ferait croire qu'elle était moins jolie d'habitude, lorsqu'elle ne la portait plus et qu'elle se baladait dans la salle commune de Serdaigle en costume d'élève. Ethan l'aimait pourtant autant ainsi vêtu ... alors que faire, que dire lorsqu'on était, comme lui, un maladroit de la pire espèce ? La question n'eut le temps de faire un seul tour dans sa tête que le lunatique se jetta à l'eau.

    « Tu es vraiment ravissante dans cette robe ... à défaut d'être toujours aussi resplendissante au quotidien ... »

    Voila qui semblait être le compromis idéal entre son souhait et la crainte qui l'habitait quelques instants plus tôt, de ne pas se faire idéalement comprendre. En quelques mots, il venait de lui dire qu'elle était belle depuis toujours avec la distinction « So British ». Décidemment, le préfet bleu avait plus d'une plume à ses flèches ... hum, ou plutôt plus d'une corde à son cou, non non ce n'est pas ça ... ha oui ! Plus d'une flèche à son arc, voila. Son regard sombre et doux à la fois plongé dans celui de sa cavalière, il attendit sa réaction avec une assurance déconcertante. Assurance qui n'en était pourtant une lorsqu'on se plaçait à l'intérieur de lui. Stressé, lui aurait alors mieux convenu car c'est bien le sentiment qui le hantait le plus à cette heure. C'était dur à dire et même expliquer mais Drew l'intimidait. Il était déjà sortit avec d'autres filles à d'autres bals mais ce bal était différent ... et cette fille différente. Ethan sentait la fin approchée ... la fin des études à Poudlard, le dénouement d'une rebellion contre VOUS-SAVEZ-QUI, la fin d'une vie d'ado qui laisserait bientôt place à une vie d'adulte responsable. Au fond de lui, il avait peur de partir, peur d'abandonné tout ce monde ( car c'est ainsi qu'il voyait son départ ), peur de redevenir un semblant de rien comme il l'avait été en première année. Il voulait gardé un bon souvenir de l'école et des instants passés en son sein ... seulement, il n'y avait jamais vécu quelque chose de grandiose. Drew avait ce quelque chose de spécial ... ce « truc » qui peut-être esquisserait le plus agréable des souvenirs dans sa mémoire.

    Le groupe mondialement connu des Bizzar' Sisters entama brusquement un nouveau morceau qui dissipa aussitôt les pensées du préfet. Retrouvant son sourire, il reprit la situation en main et demanda à sa cavalière:

    « ... que dirais-tu d'allez boire un verre ou bien d'allez danser si tu le désires, tu es la reine de cette soirée après tout, je te laisse décider »

_________________

LoonY or CrazY ? ......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew A. Hargreaves
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 27
Particularité* : RAVENCLAW . Septième Année
Une chose à dire ?* : Quel camp dois-je choisir ?
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Designer.
MessageSujet: Re: « J'envoie valser ... »   Jeu 21 Fév - 22:05

    ___Des pas descendaient en trombe des escaliers . Les cavaliers et les cavalières se souriaient, riaient . Rien de plus normal, me direz-vous . Certains buvaient à en devenir presque ivre, d'autres mangeaient à leur faim . Les demoiselles admiraient, les jeunes hommes papillonnaient . Salle aménagée tout spécialement pour ce bal, la soirée ne faisait qu'alors que commencer . Quand Drew était petite, par exemple, elle pensait qu'une mère naissait mère, qu'un professeur avait toujours été professeur, ou qu'un sorcier ne pouvait avoir été autre chose que sorcier . De même, une célébrité reste une célébrité et elle a toujours eu le sentiment que c'était un être différent d'elle . Bien qu'ayant maintenant seize ans, elle avoue qu'elle s'était finalement trompée, car en voyant McFersson, ce soir, l'adolescente fut surprise de voir que le préfet de Serdaigle n'était plus . A la place se tenait devant elle, un parfait gentleman . Déconcertée, elle s'approcha doucement . Elle avait du mal à le reconnaître . Etait-ce cette tenue si surprenante ou ce visage chaleureux qui l'empêchait d'avoir les idées claires ? Elle ne savait pas quoi faire ni dire, car des mots ne suffiraient pas à décrire ce qu'elle ressentait à ce moment là . Il s'approcha, se courba légérement . Un doux sourire se dessina sur ses lèvres . Comme je disais, un vrai gentleman . Soudain, il saisit délicatement sa main pour y déposer une innocente petite boîte . Sur le dessus, trois papillons y incrustaient . Le premier était en bronze, le deuxième en argent et le dernier en or . Serait-ce un cadeau ?
    ETHAN – « Je ne me serais permis de venir à ce bal sans t'offrir un petit quelque chose ... alors tiens, c'est pour toi »

    ___La demoiselle regarda son interlocuteur . Ses yeux d'une couleur intense ne pouvait se détacher du regard sombre du beau jeune homme . Ethan McFersson était en septième et dernière année à Serdaigle . Il en était également le préfet . L'adolescente l'avait vu deux, trois à la Bibliothèque sans vraiment lui parler . De temps à autre, ils s'échangeaient quelques mots, genre un petit bonjour ou bonne nuit . D'une certaine façon, il était populaire à sa manière . Drew n'arrivait pas l'expliquer . Il dégageait une certaine douceur que naturellement, toutes les filles le trouvaient charmant . La petite hirondelle faisait partie du lot . Non, pas qu'elle en était amoureuse loin de là, d'une certaine façon, il l'intimidait . Elle ne saurait le dire, ni expliquer, mais elle ne regrettait pas d'avoir accepté d'être sa cavalière, car elle savait que plus d'une aurait voulu être sa place . Un cadeau si beau était beaucoup trop pour elle . Elle regarda encore une fois cette boîte . Elle était particulière, mais jolie . Elle ne savait guère l'utiliser . Elle passa ses doigts sur le couvercle, effleura tendrement les papillons, pour finir elle sentit une matière moins lisse que le soie . Un parchemin ? Peut-être était-ce des instructions sur comment l'utiliser correctement . Sora la rangea soigneusement dans son petit sac, puis reporta son regard sur Ethan . Elle ne savait pas comment le remercier pour ce cadeau . Personne ne lui avait jamais offerte un aussi beau cadeau . Peut-être était-ce un peu exagéré, néanmoins, elle le pensait vraiment . Ses yeux d'une couleur bleu gris ne pouvait mentir . Elle n'osait pas lui parler car elle avait peur de dire quelque chose de bizarre . N'étant pas d'une nature très bavarde, elle se trouvait coincée . Elle ne savait pas quoi dire, pourtant elle était capable de structurer une phrase correctement . Un sujet, un verbe, un complèment, c'était simple . Non, ce n'était pas aussi simple que cela . Malheureusement ... La magie ne pouvait guère l'aider cette fois-ci . Elle devait s'en sortir seule par ces propres moyens et ce n'est pas gagné d'avance . Ne trouvant pas de relations logiques à tous cela, elle était tout simplement nerveuse, voilà tout . Etait-ce la présence du Serdaigle qui la rendait nerveuse ? Oui, du moins, en partie . Il n'y avait pas que cela . C'était la première fois qu'elle venait au bal accompagnée d'un garçon . Depuis sa première année, elle refusait la compagnie des garçons, sauf bien sûre celle de ses frères, les trouvant tous stupides et moqueurs . Maintenant qu'elle avait seize ans, elle était différente de la petite fille avec des jolies couettes et des lunettes bien rondes . Oui, elle s'était embellie, depuis . Désormais, beaucoup de garçons lui couraient après . Elle n'aimait pas être harcelée ainsi . C'est pour cela, qu'elle refusait toutes les demandes, une par une . Elle ne trouvait aucun garçon à son goût et intéressant . Elle ne s'attachait guère aux critères physiques, du moins, pas tout le temps, parce que cela ne l'avait jamais empêché de regarder de temps les beaux garçons, comme toutes les adolescentes de son âge . Finalement, elle était comme les autres . Enfin presque ... Plongée dans ses pensées, elle ne cessait de regarder le sol . Ne lui trouvant rien d'intéressant, elle n'osait pas regarder le préfet . Le silence fut de courte durée, car le préfet prit enfin la parole . Alors elle reporta tout de suite son intention sur lui, et rien d'autre .
    ETHAN – « Tu es vraiment ravissante dans cette robe ... à défaut d'être toujours aussi resplendissante au quotidien ... »

    ___Embarassée, elle baissa soudainement la tête . Ses joues se teintèrent légérement en rose . Mon Dieu ! Elle rougissait . C'est sûre, à partir de maintenant, elle ne le regardait plus . Elle avait tellement honte . De quoi avait-elle honte en fin de compte ? Il lui avait juste qu'elle était ravissante point . Justement, le mot " ravissante " était un tantinet trop fort . Elle en était ravie, certes, mais elle ne pouvait s'empêcher de se comporter . Dès qu'elle était nerveuse, elle se mettait dans tous ses états . C'était à la fois flippant et ... mignon en quelque sorte . Non, Hargreaves devait se resaisir . Que pouvait-elle faire d'autre que sourire pour fondre la glace ? Les Bizzar' Sisters commencèrent le show, et son interlocuteur recommença à parler :
    ETHAN – « ... que dirais-tu d'allez boire un verre ou bien d'allez danser si tu le désires, tu es la reine de cette soirée après tout, je te laisse décider »

    ___Danser ? Boire un verre ? Reine de la soirée ?
    C'était au tour de notre chère héroïne de se jeter à l'eau . Lorsqu'elle croisa le doux regard du charmant Ethan, elle lui sourit d'un sourire rayonnant et chaleureux, chose qu'elle ne fait très rarement . Elle espérait passer une bonne soirée en sa compagnie, donc elle devait mettre un peu du sien, pour une fois . Exclue de tous contacts humains, pendant quelques années, c'était un peu difficile . Toutefois, elle devait comme même essayer, ne serait-ce que pour lui, qui a été si galant et gentil avec elle . Vite, elle devait dire quelque chose, au moins le remercier, c'était la moindre des choses, non ?
    DREW – « Hum ... McFersson . Avant d'aller prendre un verre, je voulais juste te remercier pour ce magnifique cadeau et ... »

    Trouve quelque chose de gentil ou d'intelligent à dire, bon sang !
    DREW – « ... tu es très élégant, ce soir . Désolée, je suis un peu nerveuse . C'est pathétique, n'est-ce pas ? Bon, direction le buffet . »
    ___Elle allait se diriger vers le buffet, Sora trouvait qu'elle ne l'avait pas assez remercié . Une récompense serait bien, mais quoi ? Elle s'approcha d'Ethan, le regarda . Il était grand, elle ne l'avait jamais remarqué . Elle s'approcha encore plus près . Elle déposa délicatement ses lèvres sur sa joue, puis sourit .
    DREW – « Encore merci pour le cadeau . Ethan »

    ___Elle avait prit l'habitude de l'appeler par son nom . C'était ainsi qu'elle se conduisait avec les gens qu'elle ne connaissait pas . Elle saisit délicatement le bras de son cavalier . Direction : le buffet . Les gens les observaient et cela, Drew le savait parfaitement . Elle avait horreur de ça . Elle resta impassible tout en continuant à sourire . Le couple arriva devant le buffet, un buffet rempli de tas de bonnes choses à boire et bien sûre à manger, évidemment . Malheureusement, l'adolescente ne pouvait supporter l'alcool ; un petit incident était survenu lorsqu'elle avait pris deux verres de Biéraubeurre ... No comment . Donc, pas d'alcool, un jus de fruit devrait faire l'affaire . Sur la longue table, y étaient disposées différentes sortes de bonbons, allant du traditionnel chacolat aux Dragets surprises de Bertie Crochu . De quoi se mettre en appétit, on dirait . Maintenant, à l'attaque ! Par quoi allait-elle commencer ? Des bâtonnets de réglisse ou du chocolat ? Elle allait demander à son cavalier son avis :
    DREW – « Tu préfére quoi, entre un bâtonnet de réglisse ou du chocolat ? »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://RENS-LIPS.SKYROCK.COM
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « J'envoie valser ... »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« J'envoie valser ... »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un avatar sinon je vous envoie une chaîne de 10 messages è.é
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?
» Envoie de fichiers .csv
» 05. Hi lonely man !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Rez de Chaussée :: Le bal d'Halloween.-
Sauter vers: