AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sekhmet Anderson
Serdaigle & Septième Année
Serdaigle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Particularité* : 7ème Année - Serdaigle
Une chose à dire ?* : You Are Just A Pea-Brain ! =D
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Lun 18 Fév - 21:33

Sekhmet s'était réveillée de bonne humeur comme tous les autres jours me direz-vous certes mais aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres : c'était la journée du bal. Dès lors que vous ouvriez les yeux dans votre lit, vous vous en rendiez compte. Sekhmet ouvrit difficilement les yeux et à travers les rideaux de son lit à baldaquin, elle vit ases camarades s'agiter, rire de bon coeur en se tenant le ventre ou alors en train de danser. Oui, aujourd'hui c'était le bal. Sekhmet y allait avec Williams Darcy, elle ne s'imaginait pas y aller avec quelqu'un d'autre puisqu'il était réellement le seul avec qui elle était sure de passer une excellente soirée. Elle aurait réellement voulue pouvoir envoyer une lettre à ses parents pour le leur raconter mais Rogue, ce satané idiot de Rogue avait interdit l'accès à la volière : quelle brillante idée ! Comment se rassurait-elle maintenant ? Sekhmet se conduisit comme s'il s'agissait d'une journée ordinaire, prit rapidement une douche, se coiffa d'une simple queue haute et descendit prendre son petit déjeuner. Oh l'ambiance changeait et puis on pouvait davantage de sourire amusé sur le visage des élèves : cela changeait de leur regard perdu, leur visage triste des autres jours. Si seulement tout se passait comme durant les années précédentes ... mais quelque chose avait changé et ce quelque chose était un élement important : Dumbledore n'était plus et le bal n'allait plus être ce qu'il était. Tout la journée, elle la passa à lire, à réviser, à travailler malgré le capharanaum de sa chambre. Se concentrer mais lorsque sonna l'heure de se préparer, elle sentit son coeur battre la chamade. Laissant tomber sa plume sur son parchemin noirci de formules, elle se hâta d'aller chercher sa robe. Une longue robe magnifique.

Lorsque Sekhmet se trouva face à sa robe, qu'elle l'enfila et qu'elle se regarda dans le miroir, elle repensa une nouvelle fois au jour où elle avait été l'acheté avec sa mère dans une boutique moldue assez réputée. Elle voulait une fois de plus montrer à quel point elle était fière de ses origines moldues malgré tout ce qui se passait autour d'elle et qui l'effrayait ma foi ...



Flash Back

Les Anderson se rendaient dans une boutique de vêtements pour acheter une nouvelle tenue de soirée à leur fille. Il fallait une tenue parfaite pour cette soirée qui serait parfaite. Sekhmet en essaya de nombreuses, de toutes les couleurs, de toutes les formes mais elle ne trouvait pas celle qui allait avec son teint de peau, ses cheveux, son regard clair : aucune ne lui correspondait. C'est alors qu'une jeune femme lui apporta la robe de ses rêves. En la voyant, elle sautilla comme une enfant et courrut à la cabine pour l'essayer et lorsqu'elle en sortit, son père et sa mère ne purent que soupirer d'un air gaga.

« - Alors maman dis moi !? Est ce qu'elle me va ?! Je ne fais pas trop ... Madame. »

Sa mère ne put lui répondre quoique ce soit mais elle la serra dans ses bras en acquiescant d'un signe de tête. Oh ils allaient lui acheter cette robe pour qu'elle soit la plus belle des élèves de Poudlard. Sekhmet se rappelerait à jamais de cette journée où elle se sentait comme une adolescente normale, sans souci comme si tout ce qui s'était passé dans le monde des sorciers n'avait jamais existé.

Fin du Flash Back



Sekhmet sourit alors à son reflet alors qu'une de ses camarades de classe lui donna un coup de coude, hurla presque en la voyant et se mit à rire. Qu'est ce qu'il se passait ? Pourquoi cette réaction ? Il faut dire que sur ce coup là, elle ne saississait pas tout. Son amie lui dit qu'il fallait faire quelque chose à ses cheveux si elle voulait être présentable. Arquant un sourcil, Sekhmet ne comprenait pas vraiment puisqu'elle s'était toujours coiffée de la sorte et que jamais personne ne lui avait fait de remarques. Mais, elle se laissa tirer les cheveux, coiffer par son amie qui lui dit alors avec un large sourire qu'elle était charmante et qu'elle avait interet à faire le premier pas avec ce Darcy si elle ne voulait pas que quelqu'un le lui vole. Certes la jeune fille garda un visage impassible mais au fond d'elle même, elle ne voulait en aucun cas que quelqu'un lui vole son Williams. Elle se regarda une dernière fois dans la glace : un chignon magnifique dont quelques mèches bouclés parfaitement s'echappaient, une bleu pale avec l'ecusson de Serdaigle cousue dessus, elle était magnifique. Cette robe était divine et Sekhmet était réellement divine. Elle devala les escaliers en tachant de ne pas tordre son pied et croyez moi, elle y faisait réellement attention. Sa baguette sur elle, elle craignait de croiser à nouveau les Enfield : ils allaient faire la loi une fois de plus, recommencer leur « Nous sommes les meilleurs ! » ce qui saoulait réellement la jeune Serdaigle qui voulait simplement passer un bon moment.

Cherchant son camarade du regard, elle croisa le regard de quelqu'uns de ses camarades puis vit Williams. Elle se depecha de lui suivre sans preter attention à Rogue et à cette Gryffondor au centre de la piste. Sekhmet passa son bras autour de celui de Williams comme un serpent et déposa un tendre baiser sur sa joue droite. On pouvait sentir qu'elle avait mis un peu de parfum à la rose avec quelques ajouts magiques mais elle voyait surtout que Williams était magnifique comme toujours. Elle lui adressa un large sourire amical et même charmeur avant de porter son attention sur le groupe qui comme chaque année animerait le bal et qui était le groupe de musique préféré de la jeune femme.


« - Dis Williams ... j'aurais besoin de te parler lorsqu'on sera seul ... enfin j'ai quelque chose à te dire, quelque chose d'important. »

La jeune fille n'osait même pas le regarder dans les yeux et disait cela en regardant droit devant elle, en regardant les bizarr sisters qui se préparaient au bal. Oh elle voulait lui dire mais elle n'osait pas, pas maintenant et puis le bal allait commencer, ils allaient danser manger et se régaler. Il ne fallait pas qu'elle gache tout cela maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Williams Darcy
Préfet Poufsouffle & Septième Année
Préfet Poufsouffle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 28
Particularité* : 7ème année à PoufSouffle
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Modérateur / Préfet.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Dim 24 Fév - 18:51



Halloween était arrivé bien lentement cette année. Williams avait l'impression que cela faisait une éternité que la rentrée avait débuté mais non , juste deux petits mois. Cette année , un bal avait été organisé à l'occasion d'halloween contrairement aux autres années où juste un grand buffet avait lieu. Beaucoup se réjouissaient de ce bal , Williams n'en faisait pas vraiment partis même si a présent l'idée de passer une soirée entière en compagnie de la plus jolie fille de Poudlard , à savoir Sekhmet Anderson , était plus que plaisante. En effet , quelques jours auparavant , le jeune Darcy avait pris son courage à deux mains et invité la jolie Bleue.



FLASH BACK

A deux semaines du bal , Williams n'avait encore osé demander à Sekhmet de l'accompagner , prenant un risque démesuré qu'elle y aille avec un autre jeune homme. Aujourd'hui , il ne se défilerait pas. Aujourd'hui , il lui demanderait. Déambulant dans les couloirs en direction de la bibliothèque pour y trouver son amie , Williams croisa une de ses ex petite amie qui malheureusement l'accosta. Cette dernière lui demanda s'il était intéressé pour aller au bal avec elle , en toute amitié soit disant. N'étant pas de nature à prendre un malin plaisir à faire du mal au gens , c'est avec un regret sincère qu'il s'est vu refuser gentiment l'invitation.

S'apprêtant à fouler le seuil de la bibliothèque , Sekhmet en sortit , tombant alors nez à nez face à Williams. Un large sourire se dessina sur le visage du jeune homme à la vue magnifique de son amie. Après les habituelles questions tels que " Comment vas-tu ? Bien et toi ? " , le jeune PoufSouffle pris une profonde inspiration avant de se jeter à l'eau, passant une main derrière ces cheveux qui traduisait sa gêne lorsqu'on le connaissait assez bien.


" Euh Sekha … Je m'y prend sûrement un peu tard mais je me demandais si … Enfin , j'voulais juste savoir si ça te dirais d'aller au bal d'Halloween avec ton vieille amis ? Enfin si tu y vas déjà avec quelqu'un d'autre c'est pas grave. Je pourrais toujours accepter l'invitation de Lucie ! "

Lucie étant son ex petit amie cela va de soit. Pensant que le plus dur était fait , le jeune Darcy se rendit vite compte que le plus dur n'était pas de demander à Sekhmet de l'accompagner , mais d'attendre la réponse décisive. En l'espace d'un instant , il regretta même de lui avoir posé la question , persuadé qu'elle refuserait gentiment. Quelques secondes plus tard , secondes qui avaient semblé être des heures pour Williams , la jeune Anderson pris la parole.

" Je serais tout simplement ravie d'y aller avec toi Will'. " déclara la jeune fille avec un large sourire.

Rassuré , le préfet était prêt à sauter de joie , à serrer son amie dans ses bras pour la remercier mais il n'en fit rien. Gratifia la belle d'un sourire , les deux jeunes amis se quittèrent quelques minutes plus tard , Sekhmet devant rejoindre une amie et Williams devant lui rendre un livre qu'il avait emprunter quelques jours plus tôt.

FIN DU FLASH BACK



Le jour du bal était alors arrivé. Williams n'avait vu sa cavalière de la journée et attendait donc impatiemment l'heure du bal. Sekhmet et lui-même c'était donné rendez vous à l'intérieur de la grande salle qui serait décorait du l'occasion. Contrairement aux autres couples ce jours là , ils n'avaient pas jugés utile de s'attendre au pied des escaliers du hall d'entrée , cet endroit serait probablement bondé de monde. Ainsi , l'un l'autre devait se rejoindre aux environs de 20h prêt du buffet.

A 18h00 , le jeune homme se dirigea vers les douches pour la seconde fois de la journée. Il avait passé toute son après midi dans la salle commune à converser de tout et de rien avec Camille Becket , une élève de première année qu'il appréciait particulièrement car elle lui faisait beaucoup penser à sa petite sœur. Plus les minutes passaient et plus le jeune Darcy avait une boule au creux du ventre , inquiet que cette soirée se passe mal.

Après s'être vêtu d'un costume noir et élégant issus d'un magasin moldu qu'il avait acheté avant son départ à Poudlard , Williams eut une pensée pour sa mère. Elle avait économiser longtemps pour lui payer ce costume , le jeune Darcy étant issus d'une famille bien modeste pour ne pas dire pauvre. Qu'est-ce qu'il regrettait de n'avoir de nouvelle de sa mère et sa petite sœur. Il regrettait même par moment d'être venu à Poudlard cette année. Tentant de chasser ces idées de la tête , Williams termina de se préparer et pour une fois , il daigna même se coiffer.

Bientôt 20h et le jeune homme était déjà prêt. Quittant les cachots pour remonter au rez de chaussée , Williams se dirigea dans la grande salle qui était déjà relativement pleine à dix petites minutes du début du bal. Se dirigeant vers le buffet afin d'y attendre Sekhmet , Williams échangea quelques paroles avec un de ses amis avant d'être subjugué par l'arrivé de son amie Sekha. Elle était tout simplement divine et même une vélane n'aurait pu égaler sa beauté. Il en avait perdu la parole et ne pouvait s'empêcher de regarder son amie se diriger vers elle d'un pas élégant.

Arrivant à sa hauteur , Sekhmet glissa son bras autour de celui de Williams et vint déposer un tendre baiser sur la joue de ce dernier. L'odeur de son parfum si délicat vint chatouiller les narines du jeune homme qui ne put s'empêcher de sourire face à la beauté de son amie.


" Tu es tout simplement … Wahou ! J'en perd les mots ! " déclara - t - il alors qu'elle lui adressait un sourire.

Seulement , l'euphorie du moment ne dura ne fut que de courte duré. Les propos que Sekhmet avait tenu soulevé beaucoup de question chez Williams d'un naturel inquiet en ce qui concerné ses amis et surtout Sekha. S'arrêtant un instant , il regarda son amie dans les yeux pour prendre la parole , un air sérieux sur le visage. Il ne voulait pas gâcher ce début de soirée avec ces questions et son air grave , mais il n'était pas dans la nature de Sekhmet de dire des choses de ce genre.

" Tu es sur que ça va ? Tu préfères peut être qu'on en parle maintenant ? "

Il observa son amie dans les yeux mais avait décidé de ne pas insister selon ce qu'elle répondrait , ne voulant pas gâcher sa soirée , leur soirée. Egoïste le jeune Darcy ? Non , juste maladroit !

_________________

| Nice Guy In Love |


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Enfield
Serpentard & Cinquième Année
Serpentard & Cinquième Année
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Particularité* : Serpentard
Une chose à dire ?* : Une gueule d'ange et une ame de démon : prend garde
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Ven 4 Avr - 0:09

Les chansons se suivaient et les couples dansaient. L’image parfaite d’un bal parfait. Les robes tournant au gré des rythmes endiablés, les éclats de rire aux tables au loin, les chignons parfaitement attachés et les sourires ultra-bright de ces messieurs, tout y était. Il y avait même le coin des ratés qui n’avaient pu se trouver de cavalière et qui attendaient désespérément que l’une des jeunes filles ici présente abandonne son cavalier pour leur face boutonneuse. Pauvres types.
Pour Evans par contre tout se passait à merveille. Cela faisait environ vingt minutes qu’il dansait avec la belle Ciara qui devenait de plus en plus entreprenante. Le charme naturel des Enfield que voulez vous. Tout avait commencé normalement selon les critères de la serpentard, c'est-à-dire que leur danse était très rapprochée. Et puis se sentant certainement en confiance, la belle avait déboutonné la chemise d’Evans jusqu’à une profondeur qui frôlait l’indécence pour embrasser son torse. Certainement une manière de faire monter un peu plus la température avant d’entreprendre le baiser final. Malheureusement elle avait commis une erreur fatale : on ne touche pas à la tenue vestimentaire d’Evans. Remontant petit à petit ses caresses et baisers le long du cou, puis du menton, Ciara fut interrompu par le doigt d’Evans délicatement posé sur ses lèvres alors qu’elle s’approchait dangereusement de la bouche du serpentard. Evans se pencha alors pour lui glisser quelques mots à l’oreille :


-T’es bien mignonne tu sais … mais ton nom sonne comme une maladie vénérienne.
-Connard, fit-elle en le repoussant et en s’éloignant.
-Moi aussi je t’aime. On reste en contact ?

Pour unique réponse il eu le doit à une jolie élévation du majeure droit. Dommage, il aurait tellement aimé recevoir une claque. Masochiste ? Non mais savoir que vous avez poussé quelqu’un à la limite du supportable est une sensation qu’Evans et Gabriel adoraient éprouver, la sensation du pouvoir et de la dominance sur une tierce personne. Mais il est vrai aussi que devant un tel étalage de Enfield, peu de personne se seraient permis un tel acte.
Bon, que faire maintenant ? Où en était Gabriel ? Il n’était plus à la table, serait-il possible que malgré les questions que son frère avait soulevées il soit allé danser avec sa cavalière ? Et bien oui, Losanova et lui étaient sur la piste non loin de lui. Etait-ce par envie personelle ou bien simplement pour le plan, Evans ne le saurait certainement jamais. Mais le résultat était le même, Gabriel avait entamé sa part du travail, à Evans d’en faire de même. Il chercha donc du regard celle qui l’avait obsédée depuis leur dernière rencontre : Anderson. Il était peu commun qu’Evans s’attache autant à l’une de ses victimes mais il y avait en elle cette chose qu’il ne pouvait s’expliquer. La septième année étaient avec un poufsouffle un peu plus loin. Le même avec lequel elle était arrivé. Qu’il devait être barbant ce gars pour ne même pas l’avoir inviter à danser alors que cela faisait presque une heure que la soirée avait commencée. Il ne devait pas y avoir dans cette école quelqu’un d’aussi relou (sauf Lark peut être ou Ethridge voir peut être même Sevarth…non pas Sevarth, on ne va tout de même pas mettre la famille au même niveau que ces raclures). Bref vous l’aurez compris, le poufsouffle n’était pas le meilleur ami d’Evans loin de la. Mais voilà qu’une ouverture se présentait : Les verres des deux amis (en espérant qu’ils ne soient qu’amis) étaient vide et le jaune et bronze s’éloignait pour les remplacer. Voilà justement ce qu’il fallait à Evans pour ne pas déclencher une guerre lors du bal. Imaginer un seul instant s’imposer de force n’était pas faisable, le surplus de colère qui régnait dans l’école envers les serpentards, sangs purs et mangemorts aurait certainement poussé le poufsouffle (par orgueil) à faire un geste déplacé pour l’occasion et aussitôt la jeunesse Enfield toute entière serait venu venger l’affront. Non, pour ce soir, il fallait que les choses se passent le plus en douceur possible…même si pour cela Evans devait « enlever » Anderson.
Evans s’approcha le plus calmement possible bien que chaque pas qu’il faisait vers la serdaigle fut plus dur que le précédent à réaliser. Jamais elle n’accepterait de danser avec lui. Jamais Sekhmet Anderson ne s’afficherait avec un Enfield comme jamais en toute logique Evans ne se serait montré avec quelqu’un comme elle. Mais ce soir les règles du jeu avaient changées. Il fallait que Sophie comprenne qu’on n’intervient pas comme ça dans les affaires des jumeaux. Chacun chez soi et les impures seront bien gardés comme disait l’autre. Il fallait absolument qu’Anderson accepte cette danse. Il fallait absolument un stratagème pour qu’elle ne le repousse pas…et une idée, aussi saugrenue fut-elle, vint à Evans. Il contourna la serdaigle et une fois à sa hauteur, il posa délicatement ses mains sur les yeux de celle qui, il l’espérait, serait sa future cavalière.

-Ne te retourne pas. N’écoute même pas cette voix qui ne peut exprimer ce que je ressens. Accepte simplement de te faire bander les yeux le temps d’un unique danse et si l’envie t’en prend, pour un peu plus longtemps encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sekhmet Anderson
Serdaigle & Septième Année
Serdaigle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Particularité* : 7ème Année - Serdaigle
Une chose à dire ?* : You Are Just A Pea-Brain ! =D
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Dim 13 Avr - 17:16

Les remarques du jeune homme ne purent que la mettre légèrement mal à l'aise, elle n'était pas réellement habituée à tant de compliments surtout de la part de son ami Williams qui était toujours attiré par les autres filles selon elle. Elle ne voyait pas qu'il n'avait d'yeux que pour elle : malheureusement. Elle lui adressa alors un léger sourire géné et regarda alors le sol carrelé tout en se demandant si le fait qu'elle avait terriblement chaud à cet instant était la conséquence de rougeur sur ses joues : et bien oui. La panique, l'inquietude se lisaient dans les yeux de son ami et elle haussa les épaules pour lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas obligés d'en parler tout de suite et que cela pouvait vraiment attendre la fin du bal. Elle lui adressa alors un sourire qui se voulait rassuré et rassurant avant de lui répondre que ca irait, que ca allait à merveille et qu'ils attendraient la fin de ce bal pour en parler. Ca pouvait bien attendre quelques minutes encore.

La jeune fille s'éloigna quelques instants de Williams pour aller se chercher un verre de jus de citrouille, elle avait une petite soif mais elle croisa sur son chemin une amie de Poufsouffle qui se mit à lui tenir la grappe pendant quelques minutes pour la complimenter sur sa robe, sur sa coiffure. A croire que Sekhmet n'avait jamais fait attention à elle et que c'était seulement aujourd'hui que l'on remarquait qu'elle était absolument craquante. Elle fronca les sourcils et parvint à se detacher de cette demoiselle pour atteindre son verre de jus de citrouille. Perdue dans ses pensées, elle se demandait comment il fallait qu'elle se comporte avec son ami Williams. Devait-elle tenter quelque chose ou alors etaient-ils tout simplement deux excellents amis ? Voilà qu'elle était tout bonnement perdue et qu'elle ne savait même plus ce qu'elle faisait. Pauvre Sekhmet.

Mais soudain deux paumes de main se posèrent sur ses yeux, elle les ferma alors instinctivement en posant les siennes sur celles-ci. C'est un reflexe physiologique que l'on ne peut réellement expliquer. Elle se demandait qui était l'imbécile qui pouvait lui faire cela mais en fait, elle avait toujours aimé les devinettes de ce genre et c'était dans un contexte tellement romantique : le bal, ne pas se regarder. Voilà que l'adolescente se mettait à rêver d'Orphée et d'Eurydice. La jeune femme écouta alors la voix de ce garcon et se demanda quelques instants s'il s'agissait d'un ami, d'une connaissance, d'un admirateur secret. Elle n'en savait rien mais c'était tellement amusant. L'exitation, son coeur battait la chamade : elle n'était même pas capable de reconnaître la voix de ce Enfield.


« D'accord mais je suis une piètre danseuse .... il faut que tu le saches quand même avant d'aller droit vers ta perte. »

La jeune adolescente se laissa alors bander les yeux par son nouveau cavalier. Et lui tendit alors la main pour qu'il la guide jusque la piste de danse et qu'elle puisse rendre jaloux ce satané Williams ... pour qu'il courre vers elle, la détache de celui-ci et la prenne dans ses bras en lui disant ce qu'elle voulait entendre. Ah lalalala ! Les filles ! Comme c'est compliqué et encore plus à dix sept ans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evans Enfield
Serpentard & Cinquième Année
Serpentard & Cinquième Année
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Particularité* : Serpentard
Une chose à dire ?* : Une gueule d'ange et une ame de démon : prend garde
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Mer 16 Avr - 16:48

Voilà, c’était parti. Une marche arrière était dorénavant impossible. Malgré l’importance du plan, Evans n’avait eu de cesse de se demander si tout cela n’était pas que pure folie et pourtant, à chaque fois, le simple souvenir de Sophie le giflant le confortait dans son projet…et maintenant Evans et Gabriel Enfield prenaient leur autonomie. Pour le plus grand bonheur du serpentard, Anderson n’avait pas reconnue sa voix. Si cela avait été le cas, tout son projet se serait retrouvé à l’eau. Après avoir tant réfléchit au programme de ce soir, il se rendit soudain compte qu’il avait en réalité plus pensé à Sekhmet elle-même qu’au moyen de mettre tout en œuvre correctement. Une potion aurait facilement fait l’affaire et Evans qui d’ordinaire pensait à tous les angles d’approches possibles venait de se rendre compte que cette fois, rien n’avait été envisagé. Il était allé droit dans le mur sans se soucier des détails. Un peu comme Gabriel aurait fait finalement. Mais bon, une unique confrontation, bien que marquante (pour Evans tout au moins) ne peut laisser une trace comme le souvenir d’une voix.
Comme Evans l’avait espéré, la serdaigle accepta l’invitation mystère. D’un léger tour du poignet, Evans fit apparaître un foulard de soie noire qu’il déposa délicatement devant les yeux de sa nouvelle (et tant espérée) cavalière. Tout aussi délicatement, il se saisit de sa main et l’entraîna sur la piste de danse. La peau de la septième année était aussi douce que dans son souvenir et Evans se maudit d’avoir de telles pensées. Elle n’avait tout d’abord été qu’une victime puis était devenue par la suite l’objet d’un conflit familial mais jamais Evans n’aurait du la considérer en tant que FILLE. Elle, une sang impur, et lui un être au plus proche de la perfection : c’était tout bonnement inenvisageable.

Après quelques secondes de réflexion, nos deux protagonistes étaient arrivés au centre de la piste de danse. Rester sur les bords par peur du ridicule, très peu pour Evans. Lui ce qu’il appréciait au contraire c’était que l’on remarque qu’il savait danser, après tout, il fallait bien que le nombre d’heure passées dans les soirées mondaines servent à quelque chose.
Evans passa son bras autour de la taille de Sekhmet et l’entraîna avec lui dans une valse. Elle ne savait pas danser ? Ce n’était rien, Evans danserait pour deux du moment qu’elle ne trébuchait pas. D’abord prévenante, il sembla à Evans que la serdaigle se détendit au fur et à mesure que les pas s’enchaînaient, la danse n’en fut que plus entraînante et pendant un court instant, Evans oublia tout ce qui leur était extérieur. Plus rien ne comptait à part leur danse.


Et puis le rythme ralentit, la valse se transforma en un slow et Evans dut choisir entre le plaisir partagé de ce moment et l’ambition de son frère et lui de s’émanciper. « Jamais » s’étaient-ils jurés, « Jamais une fille ne se mettra entre nous » et aujourd’hui encore, la loi du sang fut plus forte que la loi du cœur. Evans s’approcha de l’oreille de sa cavalière et lui glissa à l’oreille :

-Mademoiselle, vous êtes vraiment charmante ce soir. Oserai-je vous demander la possibilité d’effleurer vos douces lèvres ?

Peut être un peu trop fleur bleue pour Evans mais qui sait. Si cela pouvait s’arranger aussi facilement se serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélussine Cartland
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
avatar

Nombre de messages : 74
Particularité* : 6ème Année chez les Serdaigle.
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Sam 19 Avr - 19:46

[ Prochain post pr Williams et désolée pour la flem' de changer de compte ! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://IreneMarieAgency.forumactif.com
Williams Darcy
Préfet Poufsouffle & Septième Année
Préfet Poufsouffle & Septième Année
avatar

Nombre de messages : 28
Particularité* : 7ème année à PoufSouffle
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Modérateur / Préfet.
MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   Sam 19 Avr - 20:32

La réponse de Skehmet n'avait pas totalement rassuré Williams mais il s'en contenta et n'insista pas plus longuement. Elle lui en parlerait plus tard et cela lui convenait parfaitement puisqu'il n'avait qu'une hate , passer une soirée parfaite avec la plus parfaite des filles aux yeux du jeune Darcy. Le jeune couple d'amis se sépara l'espace de quelques minutes. La jeune Anderson avait un certain besoin de réhydratation et Williams avait lui croiser le regard d'un de ses plus anciens amis qui lui faisait signe de venir quelques secondes. Oh biensur le jeune Poufsouffle en parfait - ou presque - gentleman avait proposer à Sekhmet si elle voulait qu'il aille lui chercher un verre mais comme il s'en doutait , elle avait refusé. Bien que Williams voyait en cette dernière la plus sompteuse , douce , gentille et parfaite des filles , il savait qu'elle n'était pas niaise et assez indépendante dans son genre aussi , se faire servir tout au long de la soirée n'était pas dans ses moeurs. C'est donc ainsi que Williams et Sekha ne devait se quitter que quelques minutes.

A hauteur de son amis qui l'avait précédemment interpellé - Simon McCrowger - , ce dernier lui raconter ses bonne aventures avec sa cavalière qui semblait folle de lui. Par la même occasion , Simon encouragea Williams de se jeter à l'eau avec Sekhmet. Depuis sept ans maintenant , le jeune McCrowger avait remarqué qu'il n'y avait pas que de l'amitié entre les deux adolescents. Autant il avait eu confirmation que Williams avait le béguin pour Sekha , mais il n'en était pas de même dans l'autre sens et cependant , il était prêt à mettre sa baguette en jeu que Sekhmet n'était pas indifférente au jeune Darcy. Oui enfin , il l'était presque mais pas tout à fait , et heureusement pour lui car au moment même où il tenait pour la einième fois ce discours , Williams le coupa net en voyantsacavalière , sa meilleure amie , sa Sekhmet , dans les bras d'un autre garçon , ses mains délicates et si douce sur celles du jeune homme en question : Evans Endfield.

Une seconde s'écoule , puis deux et enfin trois. Trois secondes c'est le temps qu'il fallut à Williams pour reprendre ses esprtis et sortir un mot pour signifier à Simon que tout allait bien. La réalité était tout autre. En l'espace de ces trois secondes , non seulement Sekhmet était maintenant sur la piste de danse avec cet infâme Enfield mais en plus , son coeur avait eut le temps de se briser en une infini de morceau et il en était de même de ses espoirs. Comment Sekhmet pouvait elle prétendre détester les Enfields et danser avec l'un d'eux , un large sourire sur le visage. Le temps d'aller chercher un jus de citrouille , c'est tout ce qui lui avait fallut pour oublier qu'elle avait un cavalier qui l'attendait. Et pas n'importe quel cavalier mais juste son meilleur amis , celui pour qui elle disait être là.

Quittant Simon avec un sourire sur le visage pour lui signifiait une fois de plus que ca allait , Williams boullionnait de rage. Il contenait cette dernière tant bien que mal et même plutôt mal. D'un naturel très impulsif , ce mauvais garçon qui a grandit dans les quartiers pauvre de Londres était du genre à retrousser les manches et taper du point plutôt que de prendre sur lui seulement là , il n'était pas question de faire un scandale et ce battre avec cette vernine de Enfield non. Il en voulait plus à Sekhmet qu'à cet imbécile de Sang pur et il ne voyait pas de raison d'en vouloir à ce dernier. Ainsi , les mains dans les poches de son pantalon , le jeune préfet des Poufsouffles se dirigea vers Sekhmet et son nouveau cavalier.

Arrivée à hauteur de la jeune fille , Williams ignora totalement la présence d'Evans , ou peut être bien Gabriel d'ailleurs - et ne se préoccupa que de Sekhmet. La danse venait juste de finir et il n'avait eu le temps d'entendre ce que le sang pur avait souffler à l'oreille de la belle bleue. Déposant ses mains délicatement sur les hanches de la jeune Anderson , il lui glissa ses quelques mots à l'oreille de sorte qu'elle seule puisse entendre ses paroles.


" Je te laisse entre les mains de ton nouveau cavalier ma chére Sekha. "

Sa voix était encore calme , douce et tendre. Etonnant.Sans même attendre sa réaction , il tourna les talons et se dirigea vers la sortie de la grande salle. Il se contenta de cela et pourtant il aurait aimé avoir de plus ample explications. Pourquoi Sekhmet avait - elle acceptée aller au bal avec Williams si c'était pour le lacher pour un autre garçon dans les dix minutes qui suivaient ? Peut être lui avait - il fait pitié et elle n'avait su dire non à son meilleur ami ? Oui , c'était surement ca. Quoiqu'il en soit , Williams était énormément déçu de son amie. Non parce qu'elle venait de lui briser le coeur - quoique encore cela en faisait partie - mais aussi et surtout parce qu'en dansant avec Evans Enfield , elle venait - au yeux de Williams - de faire preuve d'une hypocrisie indémesurée. Elle critiquait les Enfield pour ensuite flirter avec l'un d'eux.

Foulant le seuil de la porte de la grande salle , le bal fut court pour le jeune Williams et très sincérement , il n'espérait qu'une chose , ne pas revoir Sekhmet de la soirée ainsi , c'est d'un pas pressé qu'il se dirigea vers les cachots pour enfin rejoindre sa salle commune , là ou il était sur de ne pas la voir.

_________________

| Nice Guy In Love |


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friends Will Be Friends ... Right Till The End | Res.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Rez de Chaussée :: Le bal d'Halloween.-
Sauter vers: