AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois, Toi et Moi... [ Privée Quantay ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ursula L. Tyler
Professeur de Divination
Professeur de Divination
avatar

Nombre de messages : 33
Particularité* : Professeur Divination - Ancienne Poufsouffle
Une chose à dire ?* : Seras-tu à la hauteur de ses esperances?
Date d'inscription : 04/02/2008

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
MessageSujet: Il était une fois, Toi et Moi... [ Privée Quantay ]   Mar 19 Fév - 15:47


... Depuis que je suis loin de toi, je suis comme loin de moi
Et je pense à toi tout bas.
Tu es à six heures de moi, je suis à des années de toi [...]

Tu vis toujous au bord de l'eau
Quelques fois dans les journaux
Et moi, loin de toi
Je vis dans une boite a musique
Elèctrique et fantastique...


[...]



Le grand jour était enfin arrivé. Grand comme ses jambes fines, grand comme sa beauté. Elle était installée dans sa chambre, sur un fauteill, seule au milieu des habits laissés à même le sol. Pour cette soirée, elle ne s'était pas foulée, trouvant que sinon, les autres filles allaient avoir un sérieux désaventage. On ne lui avait pas dit si les décolletés étaient acceptés mais les pauvres, à n'avoir même pas un quars de la sienne, c'est que la jeune femme avait résisté avant d'enfiler une robe blanche, cette même robse qu'elle aimait tant. Aussi pure que son âme, aussi simple que son coeur mais en même temps aussi intouchable que son regard. Jules n'était plus de la partie, elle était de nouveau libre. Ce doux mot résonnait comme un terrible affront. Ursula ne voulait blesser personne mais elle avait ce fond sauvage qui l'a rendait inaccessible. Il ne fallait pas s'étonner si elle disparaissait un beau jour sans raison pour ne pas revenir. Son rêve était de découvrir, de voyager, d'apprendre. Oui, même professeur, elle avait gardé ses rêves d'enfants et un homme n'e faisait pas partit. Au fond, ce n'était qu'un objet qui lui plaisait puis quand la lumière scintillante disparaissait, il n'avait plus de valeur. Plus rien, un simple déchet qu'une poubelle n'accepterait même pas. Elle était comme çà, pourtant on ne lui en voulait pas, parce que c'était sa nature et non de sa faute.

" Flash Back "

Elle ne se souvenait même plus comment cette phrase était arrivée dans la conversation. Plus qu'étonnée, elle s'était giflée mentalement avant de demander au jeune homme de repété. Oui, pour la première fois depuis le cette entrevue, elle était surprise de sa révélation. Non pas que cela l'a flatte mais il avait une façon de le déclarer et elle ne s'y était pas attendue. Bien sur qu'il ne plaisantait pas vu l'expression figée de son visage. Un Serpentard, hum? Un coeur était en train d'être détéré derrière ce cinéma. Ils en avaient tous un, elle était toujours émue de pouvoir le découvrir avant de le briser. C'était un élève, avant tout. Ursula avait répondu positivement car il aimait jouer et que cela lui était amusant. Elle l'aimait bien aussi, derrière ses sourires malicieux. Mais c'était un garçon, cette chose si sournoise. C'étai décidé, Ursula Léwin Tyler allait aller au bal avec un sixième année, un ridicule petit élève nommé Quantay Enfield, mais qui étai grand pour qu'elle ne refuse pas. Nouvelle, la jeune femm savait bien qu'elle aurait du dire oui à quelqu'un, alors pourquoi pas celui-là?

" Fin du Flash Back "

Le jeune homme devait l'attendre en bas des grands escaliers menant à la salle de répartition, transformée en somptueuse salle pour le bal. Dans sa longue robe blanche et ses longs cheveux blonds détachés et finement bouclés, elle avait l'air d'un véritable ange tombé du ciel. C'était incroyable comme certaines pouvaient avoir un charme fou sans rien demander, une telle prestance qu'elles n'ont qu'a faire un pas pour qu'une horde d'homme se jtent à leurs pieds. Ursula Léwin, une femme pas comme les autres. Elle savait bien qu'on allait se retourner sur son passage, que les autres allaient être estomaqués de son corps, ils l'étaient tous au début. Depuis le commencement des cours, la jeune femme était toujours vétue d'une cape, toujours. Personne ne l'avait vu sans, même pas son cavalier. Il était là, en bas. Les autres professeurs y étaient aussi, cette sensation de stresse revint, quand elle n'était qu'une élève de Poufsouffle sans faille, que Jules l'attendait en bas, fière. Tout était finit à présent, elle était aussi libre que le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il était une fois, Toi et Moi... [ Privée Quantay ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois... La petite souris
» Il était une fois, un président fou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Rez de Chaussée :: Le bal d'Halloween.-
Sauter vers: