AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélussine Cartland
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Mélussine Cartland

Nombre de messages : 74
Particularité* : 6ème Année chez les Serdaigle.
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptySam 29 Déc - 22:14



[ PV avec Izabella ]


Mélussine détestait la semaine suivant la rentrée à Poudlard. Elle avait à chaque fois un mal fou à reprendre un bon rythme de vie. Après plusieurs longues semaines de grasses matinées , ce qui était se lever à 9h pour Mélussine , et de journée à ne rien : aucun devoir , aucune leçon … Juste du temps libre pour faire ce qui lui plaisait , la jeune Cartland avait beaucoup de difficultés à se lever à 6h30 , enchaîner les nombreux cours et s'avancer dans ses devoirs. Heureusement pour la Serdaigle , il lui fallait un temps d'adaptation très court pour être de nouveau opérationnelle. D'ici 5 jours , la Mélussine capable de travailler sur un devoir toute une nuit pour qu'il soit parfait pointerait joliment le bout de son nez. Il était vraiment temps je dois dire …

Le lendemain du jours de la rentrée , les cours commençaient. Malheureusement , l'emploi du temps de la jeune fille n'était pas des plus légers … Chose qui parait logique quand on sait que Mélussine a pris un maximum d'options pour enrichir au mieux sa culture générale. Enfin , là n'est pas la question. Alors que le dernier cours de la gamine venait de s'achever , et il était rudement temps , Miss Cartland semblait totalement exténuée. C'est d'un pas des plus nonchalants qu'elle s'était laissée aller machinalement vers la tour des Serdaigles. Pour une fois que Mélussine ne marchait pas avec toute l'élégance qui lui est due … C'était à voir !

" Bonsoir Melle Cartland. "

Cette voix était celle du portrait permettant l'accès à la salle commune de la gamine. Comme le voulait la tradition , chez les Serdaigles il n'y avait aucun mot de passe pour pénétrer dans la dite salle commune. A chaque fois une question différente était posée à chaque élève arrivant. Autant vous dire que les premières semaines suivant sa première année à Poudlard , Mélussine avait toujours l'appréhension de ne savoir quoi répondre , à tel point qu'elle avait toujours un livre sous la main pouvant l'aider à résoudre les énigmes. Répondant au portrait par un " Bonsoir " également , accompagné d'un fin sourire , la question fut enfin posé.

" Seriez vous en mesure de me dire quelle est cette créature enflammée qui à la capacité de tout brûler sur son passage en galopant droit devant elle ? "

Les yeux de Mélussine s'écarquillèrent. Pour une question tordue , s'en était une ! Heureusement la gamine connaissait la réponse , du moins elle se souvenait vaguement d'une créature possédant ces caractéristiques mais le nom exact lui échappait.

" Hmm … Ne serait - ce pas l'Héliapothe ? … Non , non ce n'est pas ça ! L'héliapathe ? L'hélipathe ? L'héliopathe ? Oui ! C'est bien cela , l'Héliopathe. " avait - elle conclut un sourire satisfait sur le visage.

La porte de la grande salle s'ouvrit et la jeune fille pu pénétrer dans ce qui était son chez elle durant la période scolaire. Cela ne valait pas sa luxueuse demeure Londonienne mais ça avait son charme. Ce que Mélussine appréciait par-dessus tout dans cette pièce était la statue de Rowena Serdaigle qui trônait prêt de la cheminée.

Son sac en bandoulière sur l'épaule , sa robe de sorcière à moitié ouverte dévoilant son uniforme aux couleurs or et bleus , Mélussine desserra le nœud de sa cravate tout en se dirigeant vers une table de travail. Prenant au passage une pomme placée dans une corbeille de fruit sur une table , attendant patiemment de se faire déguster , la gamine prit enfin place en s'étalant comme à son habitude. Ainsi , en moins de temps qu'il n'en faut pour sortir sa baguette de sa poche , Miss Cartland avait inondé la table de bouquins en tout genre , de plume et d'encre et de parchemins.

Prenant soin de mettre ses lunettes qui ne lui servaient que lorsqu'elle lisait ou lorsqu'elle était concentrée , lui donnant un petit air autoritaire et stricte , Mélussine ouvrit son livre de défense contre les forces du mal et entama une lecture assidue. On pouvait la voir griffonner quelques informations important sur une feuille de parchemin. Au lendemain de la rentrée , seul le professeur Carrow était du genre à réfléchir sur des chapitres du livre … Et seul des élèves comme Mélussine prenait la peine de le faire sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://IreneMarieAgency.forumactif.com
Izabella I. Losanova
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Izabella I. Losanova

Nombre de messages : 354
Particularité* : Derrière une attitude arrogante se cache un coeur sensible.
Une chose à dire ?* : Voyons si tu peux résister à une Reine de jeux.
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptyVen 4 Jan - 5:49


  • HJ : En espérant que ça plaise Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos 185670

    Une fin d’après midi comme toutes les autres, la miss Losanova était tranquillement allongée sur son lit dans le dortoir des Serdaigle. Elle avait passé une journée des plus épuisante. Tout ce que faisait Izabella était épuisant de toute manière qu’elle ouvre un cahier était épuisant, ou porter une assiette enfin épuisant pour un rien, elle était épuisée. La porte était fermée jusqu'au moment ou elle s’ouvrit. La jeune Miss ne se releva pas pour voir qui était l’individu qui c’était introduite dans la pièce non non c’était certainement épuisant cela aussi. Qu’elle flemmardise bon sang ! Restant vautrée sur le dessus de son lit, Izabella avait les bras écartés et les jambes croisées en tailleur malgré que son buste sois parti en arrière. Des pas légers se firent entendre dans le dortoir, ils se dirigeaient vers elle, vers son lit. Le regard dans le noir elle avait les paupières fermées, elle sentait les quelques courants d’airs venant se loger dans le creux de son cou. Quand les pas cessèrent et un lourd mouvement d’airs se fit entendre. Une masse tomba sur le lit d’a côté. Izabella n’ouvrit pas les yeux pour autant et se contenta de sourire avant de s’étirer doucement. Elle dit à alors à la jeune fille qui c’était allongée sur le lit à côté de la même manière qu’elle sauf qu’elle avait les jambes dépliées.

    Alors cette journée Yanne ?
    Comment tu sais que c’est moi Iza ?
    Parce que y’a que toi pour te vautrer ainsi sur ton lit qui supporte ton poids.
    Tu sais ce qu’il te dit mon poids ?
    Oui Je sais … Je t’aime !


    Yanne regarda Izabella et se mit à rire sous la connerie de la jeune blonde. Izabella mit le temps et gardant les yeux fermés se mit à rire aussi doucement repensant à ce qu’elle venait de dire. Comment un poids pouvait aimer une personne , n’importe quoi !. Izabella se redressa doucement en venant ouvrire les yeux doucement. Yanne la regardait avec un grand sourire aux lèvres innocent, qu’est-ce qu’elle avait encore foutue pour avoir cette attitude. Yanne la fixait d’un regard qui se disait être suppliant. Mais qu’est ce qu’elle voulait ? La regardant bien dans les yeux, elle devina vite ce qu’il se passait. Elle voulait son devoirs de potions ? c’était ça hein hein hein ? Bien sur comme d’habitude la jeune Serdaigle avait de formidable notes ne Potions et Yanne était une vrai quiche en la matière. Le grand sourire, elle la fixait ses mains entrelacées. Izabella leva les yeux aux ciel et se leva pour aller prendre son sac ainsi que sa fiche de potions dedans. Sortant la fiche, elle soupira doucement et sortie la fiche. Elle lui tendit et observa Yanne avec des grands yeux de gamines qui approcha sa main pour prendre la feuille au dernier moment la jeune blonde ramena le bout de papier vers elle et lui répliqua.

    Hep hep hep !
    Quoi ?
    Tu n’as rien commencé ?
    Euh… Ben… disons que… non.
    YANNE je vais pas te passer mes devoirs à chaque fois comme même.
    Maiiiiiiiiiiiiiiis Izabella s’il te plait je peux avoir aussi le cours de Métamorphose au passage. S’il te plait ? allez s’il te plait dit oui j’en est trop besoin j’ai rien de chez rien compris… allez tu es mon amie…
    STOP ! Prends sa et va faire tes devoirs.


    Izabella lui tendit les deux feuilles pour qu’elle lui fiche la paix. Yanne avait ENCORE gagner et Izabella ne pouvait rien à sa si son amie était trop casse pieds et au bout du compte Izabella cédait toujours. C’était un peu sa petite sœur et sa Izabella le prenait très à cœur s’occuper de Yanne était important. Bref. Venant se rallonger un peu sur le lit, elle ferma les yeux dans le calme quand la porte claqua violemment.

    YANNE LA PORTE !

    Yanne venait de claquer la porte et partait vite fait les fiches en mains heureuse lui poussant une bonne gueulante lui disant « Désolé. ». Izabella resta encore quelques minutes allongée sur son lit et décida enfin de bouger son postérieur de son lit bien douillet. Elle ne savait pas trop que faire. Les devoirs étaient fait étant donner qu’elle avait eu du temps libre l’après midi. Venant s’étirer, elle choppa une pince accrocher sur sa cape et descendit les escaliers en se coiffant. Glissant sur un foulard laisser à l’entrée des escaliers,Izabella fit un vole plané la pince partant sur la gauche, les cheveux blonds volant derrière elle, la bouche ouverte et les yeux écarquiller, elle tomba sur le rebord du canapé.

    Murph

    Lâcha-t-elle avant d’amener une main à son ventre. Sa faisait mal ça. Les joues gonflées, elle ramassa sa pince et se redressa avant de regarder le feux qui était fait. Les flammes étaient magnifiques et Izabella souffla doucement avant de se remettre debout. Grimaçant à plusieurs, reprise, elle avait eu plus de peur que de mal en faites. Regardant autour d’elle elle repéra une jeune fille qui travaillait. Elle avait été si discrète que ça ? Izabella s’étonna elle même et s’approcha de cette dernière regardant si elle était pas entrain d’écouter une musique ensorcelée ou autre mais nan. La jeune Losanova fut de fois plus étonnée et haussa les épaules. Tournant les talons, elle se dirigea vers la porte et revint à la charge sur la jeun,e fille. Tututut sur quoi elle bossait, elle pourrait peut être l’aider. Après tout entre Serdaigle on pouvait bien s’aider. S’approchant d’elle, elle coinça la pince dans ses cheveux blonds et lui tapota doucement l’épaule gauche.

    De l’aide ?

    Demanda-t-elle avant de lui adresser un grand sourire accueillant. Stop maintenant soyons sérieuse. Revenant à un sourire franc et sincère, elle la regarda et se mit sur la pointe des pieds pour observer ce qu’elle faisait… Passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélussine Cartland
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Mélussine Cartland

Nombre de messages : 74
Particularité* : 6ème Année chez les Serdaigle.
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptyVen 4 Jan - 14:07




Cela faisait un bon bout de temps maintenant que Mélussine travaillait sur son cours de défense contre les forces du mal. Après avoir fait une légère prise de note des notions importante du livre , la gamine avait comme qui dirait été outrée de la saleté de son parchemin qui ne ressemblait à rien si ce n'est à une juxtaposition d'idée misent en vrac, étalée dans tous les sens sur ce malheureux morceau de feuille. C'était incontestable , elle n'avait jamais travaillait aussi salement de tout sa vie … Ou presque ! Se munissant d'une nouvelle feuille de parchemin , la Serdaigle décida d'y rédiger un brouillon pour cet fois structuré , munis d'un plan rassemblant des idées proches. Cela lui prendrait sûrement un bon quart d'heure et il lui faudrait une grosse demi heure supplémentaire pour rédiger le tout avec de belles phrases mais elle s'en fichait éperdument. Mélussine aimait viser la perfection lorsqu'elle faisait un devoir , qu'il soit à rendre ou non. En effet , dans le sac de la demoiselle , on y trouvait que des cours propre et bien écris , de cette belle et fine écriture qui trahissait sa féminité. Même si elle perdait un temps fou à recopier proprement chacune des prises de notes faites en cours , Miss Cartland se faisait un devoir de le faire. C'est d'ailleurs de cette manière qu'elle est devenue une élève rigoureuse et assidue dans ce qu'elle fait , pour le pus grand plaisir des professeurs d'entant. On n'entendait qu'éloge de la jeune Serdaigle de la bouche de ses enseignants et cela est sans nul doute du à son don de petite lèche botte , chose qu'elle assumait parfaitement face aux autres élèves mais qu'elle savait démentir avec brios lorsqu'on l'accusait de la sorte devant un professeur. Mélussine était et est encore une parfaite petite manipulatrice qui a le don de se mettre les gens qu'elle veut dans la poche , et qui a aussi le don de se faire détestait par bon nombre de personne. Pourquoi personne n'apprécie vraiment la petite Serdaigle à sa juste valeur ?

Quoiqu'il en soit , la jeune fille fut troubler pendant son travail , chose qu'elle détestait par-dessus. Fut - elle troublée par le bruit assourdissant d'une paire de fesse rencontrant le sol peut confortable de la salle commune ? Ah vrai dire pas du tout. Tellement absorbée par son travail , elle n'avait même pas entendu que quelqu'un venait sans nul doute de se faire mal. Non , elle fut troubler par l'aide impromptue d'une jeune fille à en croire la fine voix provenant de derrière elle. Ayant pour devise de ne se montrer qu'odieuse et hautaine envers les gens autre de sa propre maison , Mélussine pris sur elle pour paraître le plus aimable possible. Relevant doucement la tête pour voir qui venait de s'adresser à elle , la jeune Cartland put alors reconnaître Miss Losanova. Les deux jeunes filles se connaissaient depuis maintenant six ans , étant toute deux de la même année. Sans être les meilleures amies du monde inséparable l'une de l'autre , Izabella et Mélussine était comme qui dirait de bonne amie , prenant plaisir à converser lorsqu'elles avaient toute deux un peu de temps libre et ne rechignant pas à s'aider l'une l'autre , chose qui n'était pas arriver depuis longtemps maintenant.

Affichant un sourire à l'égard de la blondinette debout à ses côtés , cela donna à Miss Cartland un air beaucoup moins stricte et sévère qui était accentué par le port de ses lunettes. Ôtant ses dernières de devant ses yeux , on pouvait découvrir à sa juste valeur le si beau visage de Mélussine qui semblait être celui d'une poupée de porcelaine. Ce teint assez pâle , ses joues naturellement roses et cet air candide et doux sur le visage , oui , elle ressemblait vraiment à une poupée de porcelaine sans pour autant être une beauté à en couper le souffle. Quelques secondes s'écoulèrent avant que la Serdaigle ne prenne la parole pour répondre à son interlocutrice puis enfin , on entendit la douce voix de Mélussine qui était - elle qu'il fallait presque tendre l'oreille pour entendre ce qu'elle disait.


Oh … Non merci ça va aller. Je pense m'en sortir assez bien.

Elle avait dit assez bien pour ne pas paraître prétentieuse en disant qu'elle s'en sortait même très bien. Mélussine était toujours la première à proposer son aide aux autres mais détestait qu'on vienne l'accoster un plein travail pour lui proposer son aide. Elle qui était si intelligente prenait presque ça pour une insulte … Comme si elle avait besoin d'aide alors qu'elle avait d'excellent résultat. Oh bien sur comme tout le monde , elle avait parfois des difficultés et certaines choses lui échapper mais dans ce cas , elle savait être humble et avouer ses faiblesses pour ainsi demander de l'aide à comparses de Serdaigle. Ainsi , non pas vexée mais toutefois assez agacée , elle ne le montra en rien à Izabella qui était toujours à ses côtés.

Tu veux peut être prendre place ?

Mélussine jeta un bref coup d'œil autour d'elle et il est vrai que de nombreuses table de travail étaient déjà occupé , ce qui aurait pu expliquer également l'interruption de Miss Losanova pendant que la jeune Cartland s'efforçait de travailler. Ne laissant pas vraiment le temps à Izabella de répondre , Mélussine reprit la parole.

J'ai souvent tendance à m'étaler pour travailler mais n'hésite pas à me le dire si tu as besoin d'un peu de place.

Un sourire amicale s'afficha sur le visage de la Serdaigle qui machinalement soigna un peu l'al de sa table et rassembla quelques parchemins entre eux pour faire un peu de place. Ce n'est qu'en rangeant ces quelques parchemins que Mélussine remarqua que son amie ne semblait pas avoir ses affaires ce qui traduisait qu'elle n'était probablement pas venue pour travailler. Ne rajoutant rien , Mélussine reposa ses lunettes rectangulaires sur le bout de son nez , plume en main.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://IreneMarieAgency.forumactif.com
Izabella I. Losanova
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Izabella I. Losanova

Nombre de messages : 354
Particularité* : Derrière une attitude arrogante se cache un coeur sensible.
Une chose à dire ?* : Voyons si tu peux résister à une Reine de jeux.
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptyDim 6 Jan - 12:05


  • comme promis..Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos 185670

    Izabella étai du grenre très observatrice et cela ce fit vite très vite voir. Acidue au travail de Mélussine, elle était toujours sur la pointe des pieds pour observer ce qu’elle avait écrit quelques heures ou peut être que quelques minutes auparavant son arrivée malgré que le boulot déjà fournis semblait être consistant. Du brouillon, du brouillon et encore du brouillon. Izabella, retomba les deux pieds sur terre quand la toute petite voix de Mélussine perça le léger silence qui voguait entre elles. Le regard brillant posé désormais sur les autres documents de la table Izabella reconnue quelques notes qu’elle avait pris en cours de défenses contre les forces du mal cela signifiait donc qu’elle travaillait forcément la dessus sinon à quoi lui servait cette paperasse inutile dans les autres matière ? Béééh à rien. Bref revenons à Mélussine qui semblait dérangée de sa compagnie. Si la jeune fille lui avait clairement dit « tu me dérange revient plus tard s’il te plait j’ai du travail à terminer » Izabella aurait tout de suite compris seulement ce n’était pas le cas et elle savait qu’elle l’a dérangeait ou bien elle l’avait gênée dans ses multiples brouillons. Haussant les épaules elle s’assied à côté de la table et soupira doucement quand elle reprit de nouveau la parole. Izabella arqua un sourcil discrètement et lui adressa un petit sourire avant de s’assied sur une chaise à gauche de la table.

    Je suis pareille, j’aime avoir un espace de travail malgré que mon lit me convient parfaitement pour faire mes rédactions de cours.


    Bon d’accord on s’en foutait en peu de son spitch mais au moins elle avait dit quelque chose. Venant porter ses yeux sur Mélussine qui avait déjà remit ses lunettes et reprit son travail, Izabella tourna la tête vers le feu de la cheminée. De belles et grandes flammes jaune virant quelques fois au orange et voir rougeâtre la jeune bleue avait un petit sourire aux lèvres comme beaucoup de fois qu’elle appréciait le feu. Oh non non elle n’était pas pyromane je vous rassure simplement intéressée par ce phénomène naturelle qu’elle voyait tout les jours dans la salle commune des Serdaigles. Cela était fort agréable fallait l’avouer surtout le dimanche matin quand la jeune bleue descendait vers 6hoo du matin pour être tranquille à revoir ses devoirs. C’était tranquille et en l’occurrence chaud, un vrai cocon. Malgré cela Izabella restait indifférente au fait qu’elle était toujours allumée. LE regard revenant e poser sur la jeune bleue à ses côtés, Miss Losanova prit une feuille dans le tas qu’elle avait fait pour lui laisser la place. Ramenant la feuille vers elle, elle confirma ses pensées de quelques minutes auparavant : c’était bien le cours de Défenses Contre Les Forces Du Mal. Lisant quelques mots, elle ne retrouva pas pareil qu’elle et lui fit vite fait remarquer.

    C’est bizarre on à pas mit pareil mais ça doit certainement être bon aussi.

    Izabella remonta son regard sur Mélussine qui allait certes répliquer quelque chose du genre « Oui c’est bon j’ai demander au professeur » patati patata enfin Izabella s’en fichait un peu vu qu’elle savait très bien que sur ça fiche c’était bon après c’était son problème. Le petit côté peste de Izabella ressortait quelque fois montrant ses faiblesses en faites elle ne supportait pas voir les autres se croire supérieur à elle. Elle avait aussi un gros très gros potentiel à l’école et voilà c’était tout, elle aussi avait de bonnes notes voir même excellente notes et elle s’en vantait pas pour autant malgré qu’elle n’est pas dit que Mélussine se vantait loin de la mais quelques airs de « MelleJeSaisTout « ressortaient et étaient très voyant. Bref passons. Venant reposer sa feuille, elle se leva de sa chaise et se dirigea vers le feux. Non elle n’était pas folle, elle n’allait pas mettre sa main dedans ni s’amuser avec c’était de loin son idée. Le regard plongé dans les braise oranges, Izabella s’assied sur le grand tapis à moitié gris qui était juste devant l’ancienne cheminée en pierre. Se mettant en tailleur, elle appuya deux mains derrière elle et regarda le plafond. De jolies sculptures étaient gravées et Izabella commença à chercher le sens des formes. Euh… Un aigle ? Certainement ça. Interrompant de nouveau la jeune Cartland, elle lui dit d’une voix normal et franche.

    Tu crois que se sont des aigles au plafond ?

    Izabella gardait bien la tête sur les épaules, elle savait ce qu’elle disait mais voulait un avis peut être plus expérimenté si sa se trouvait elle allait lui sortir toute une science sur les aigles au moins sa l’occuperait et puis cette dernière semblait connaître un rayon tout comme elle par conséquent. Prenant sa baguette qui était dans le creux de sa poche, elle pointa le bout vers les formes du plafonds et s’amusa à mettre un peu de couleur sur ce fond si sobre si triste si on pouvait dire cela. Le regard bien concentré, elle essaya un sort sans voix marchant plus ou moins étant donné que le bleu ciel qu’elle avait visé sur l’aile gauche arriva à droite. Arquant un sourcil elle soupira doucement et réessaya pour voir si c’était le fait qu’elle ne maîtrise pas trop ce sortilèges oui bien qu’elle c’était tout simplement tromper dans la formule. Recommençant la tête de l’aigle se retrouva e,n rouge. Mon dieu que faisait-elle là ? Un massacre pur et simple ! Secouant la tête doucement, elle pronoça un sortilège pour éviter de ce payer la honte.

    Sourdinam

    Voilà qui était fait maintenant elle pourrait dire la formule magique sans être entendu c’était pas plus mal d’ailleur. Le regard dans le plafond, elle continua tout son méli mélo de oculeurs. Au bout de quelque longues minutes, elle se redressa et regarda Mélussine toujours sur ses devoirs, venant la perturber de nouveau elle lui sortie franchement en regardant les trois aigles joliment dessinés au plafond.

    Tu les trouvent comment ?

    Demanda-t-elle songeuse en regardant les animaux. En fin de compte c’était pas si moche que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélussine Cartland
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Mélussine Cartland

Nombre de messages : 74
Particularité* : 6ème Année chez les Serdaigle.
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptyMer 9 Jan - 18:05



Mélussine avait reporté ses lunettes sur son nez , sa plume dans sa main gauche. Oui , Mélussine était gauchère , chose assez rare. Enfin , chose qu'elle croyait assez rare avant d'entrée à Poudlard.En effet , n'ayant connu rien d'autre qu'un professeur à domicile , et étant la seule gauchère dans sa famille , la jeune Cartland était persuadée que les gauchers étaient minoritaires aux droitiers. Cela c'est avérer être totalement faux lorsqu'elle a fait sa rentrée à Poudlard où elle rencontra bon nombre de gaucher tout comme elle.Quoiqu'il en soit , Mélussine qui était pourtant prête à se reporter avec assuidité à son travail accorda un sourire à l'égard d'Izabella lorsqu'elle déclara qu'elle aussi avait tendance à s'étaler lorsqu'elle faisait ses devoirs , à la différence prés qu'un lit moelleux lui convenait à ravir. Il n'y avait aucun doute , le fait d'avoir un espace de travail assez conséquent devait être une caractéristique commune aux Serdaigles. Enfin , il n'y avait aucun mal à aimer être à l'aise en travaillant , même si cela devait se traduire par une table emplis de parchemins et de bouquins ouverts.

Recommencant à rédiger à présent proprement les quelques notes qu'elle avait prise au brouillon , Mélussine n'apporta qu'une maigre attention à Izabella qui était assise à ses côtés. Maigre attention certe , mais cela avait suffit à Mélussine pour voir avec quel peu de géne son amie se permettait de farfouiller dans ses affaires. En effet , une de ses feuilles de brouillon dans les mains de son amie , Mélussine cessa nette d'écrire le moindre mot sur sa feuille de parchemin , presque abasourdis par l'attitude d'Izabella. C'est que voyiez vous , la jeune Cartland pouvait s'avérer être pointilleuse sur les règles de politesse et le fait de s'imisser , sans y être invité , dans les affaires des autres étaient un chose que la jeune Serdaigle n'imaginez même pas. Un simple " Puis - je ? " de la part de Miss Losanova aurait simplement tout changé et n'aurait en rien dérangé Mélussine , ouverte à toute critique pouvant l'aider à corriger ses erreurs. Oui vous avez bien entendue , la jeune Cartland savait pertinamment qu'elle n'était pas parfaite en tout et reconnaissait sans aucun mal les fautes qu'elle pouvait commettre. D'ailleurs , Mélussine était parfaitement consciente d'adopter de temps à autre des airs de Melle Je Sais Tout et ce , seulement quand elle était tout à fait sûre et certaine d'avoir la réponse exact , ce qui n'était pas vraiment le cas ici. Le coup de grâce arriva , alors que son amie scrutait le parchemin pour y trouver probablement quelque chose à redire , la remarque d'Izabella ne fit pas attendre.


C’est bizarre on à pas mit pareil mais ça doit certainement être bon aussi.

Le ton qu'Izabella avait employé donnait des envies de meurtre à Mélussine. Vous savez bien , cette petite voix tout simplement naturelle et délicate voir même sympathique , avec un petit air supérieur. En fait , ce qu'il fallait comprendre là était : " Eh bien laisse moi te dire que tu as faux sur toute la ligne. Moi bien évidemment je n'ai pas mis ca mais qui sait , peut être que tu as bon ... Ce qui m'étonnerais ! ". Mélussine se faisait peut être des films , oui c'était sans doute certains ... Non ? Allez savoir ! Quoiqu'il en soit , la jeune Cartland ne remis mot et regarda avec attention le parchemin. Le pire dans tout cela , c'est qu'Izabella n'avait qu'à moitié tort. En effet , les notes de Mélussine n'étaient pas tout à fait exact mais ce n'était que des notes , rien de plus. D'ailleurs , la petite étoile à la fin de la phrase qu'avait relevé son amie signifait bien qu'il y avait des choses à remanier. Oui , Mélussine avait détestait le ton supérieur et arrogant sur lequel Izabella lui avait dit qu'elle n'avait pas mis cela , mais elle devait aussi admettre qu'elle avait a moitié raison.

A vrai dire tu as raison ce n'est pas exact. Je dois encore y réfléchir , ce qui justifie d'ailleurs la présence d'une petite étoile à la fin. - Marquant une courte pause , Mélussine repris la parole quelques secondes plus tard - Tu te doutes bien qu'une élève aussi sérieuse que moi n'es pas du genre à griffonner même sur de simple brouillon. déclara - t - elle avec un air prétentieux à outrance qui traduisait bien qu'elle faisait de l'humour.

Une sourire encore figé sur le visage , la petite intello' de service se remis au travail alors qu'Izabella se dirigeait elle vers la cheminée. De nouveau plongée dans son interminable devoir de Défense Contre Les Forces Du Mal , elle n'avait pas vraiment prêté attention à son amie qui était par terre. Par Terre ? Endroit peut commode pour profiter de la chaleur de la cheminée mais Izabella n'était pas une personne comme les autres alors à vraie dire , Mélussine n'était pas vraiment surprise de la voir sur ce vieux tapis gris tout poussièreux. Cherchant une tournure élégante pour formuler ce qu'elle avait à dire , la jeune Cartland fut sortis de ses pensées par la question - abracadabrante - de la charmante blondinette. Pour une fois qu'on pouvait rencontrer une blonde loin d'être écervelée , c'était un honneur que cette dernière soit chez les Serdaigles avec des résultats aussi bon que les siens. Levant la tête jusqu'à ce que son regard puisse voir clairement ces volatiles , Mélussine arcqua légérement un sourcil avant de répondre.

Hmm ... Bien que je n'en fusse pas totalement persuadée - je dois l'avouer - je pense que oui ; ce sont des aigles. En tout cas si ce n'est pas ça , ça y ressemble fortement. avait - elle tout bonnement répondue.

A vrai dire les oiseaux , Mélussine n'y connaissait pas grand chose. Les cours de soins aux créatures magique , la gamine n'y portait que peu d'importance. Oui , la matière de prédilection de Mélussine était la potion. Ca c'était passionnant au moins. De toute façon , en dehors des cours de potions , de métamorphose , de divination et à l'occasion de défense contre les forces du mal , les autres matières ne l'intéressait pas vraiment , même si elle arrivait à obtenir des résultats plus que satisfaisant. Haussant légérement les épaules comme pour montrer qu'elle n'en avait en fait pas la moindre idée , bien qu'il aurait été logique de trouver des aigles dans la maison des Serdaigle , Mélussine reporta son attention sur son devoir dont elle ne voyait pas la fin. Cela était peut être du au fait qu'elle avait déjà fait trois brouillons différent avant de recopier tout cela au propre ? Hmm ... Oui surement !

Enfin quoiqu'il en soit , tellement absordée par son devoir , elle n'avait même pas vu qu'Izabella s'amusait à redécorer la salle commune à son gout. Si cette dernière n'avait pas pris la peine de demander à Mélussine son avis , il y a même de forte chance qu'elle n'ai jamais rien remarqué. Cette salle commune , la jeune Cartland l'avait scruté avec adoration pendant au moins les deux premières années de sa scolarisation à Poudlard. Seulement avec le temps , elle s'était habituée à ces lieux et les connaissaient même presque par coeur alors je dois dire que oui c'est vrai , elle n'accordait plus vraiment d'importance à la décoration de sa seconde maison.

Se retournant de sa chaise , Mélussine leva la tête vers le plafond pour la deuxième fois maintenant et on pouvait voir une certaines perplexité sur le doux visage de la gamine. C'était ... Particulier mais pas moche pour autant non. Disons que voir un plafond aussi coloré sortait de l'ordinaire mais oui , c'était même plutôt jolie.


Charmant ! Vraiment charmant ! déclara - t - elle sincérement à l'attention d'Izabella , toujours les yeux rivés sur ces animaux parsemaient de milles couleurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://IreneMarieAgency.forumactif.com
Izabella I. Losanova
Serdaigle & Sixième Année
Serdaigle & Sixième Année
Izabella I. Losanova

Nombre de messages : 354
Particularité* : Derrière une attitude arrogante se cache un coeur sensible.
Une chose à dire ?* : Voyons si tu peux résister à une Reine de jeux.
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Rang au sein du forum: Elève.
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos EmptyJeu 17 Jan - 20:38


  • HJ : Aime faire chiez le monde. Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos 185670

    Izabella observait les aigles au plafond. C’était de beaux animaux qui représentaient leur maison. Izabella mine d rien en était fière. Même si elle adorait les reptiles, les blaireaux et autres animaux qu’ils soient magiques ou pas elle avait toujours adoré la nature en elle même. Rester pendant des heures dans un endroit calme sans bruit au contact de la nature, caresser l’herbe au soleil rien de tel pour apaiser les esprits de la jeune Serdaigle. Enfin ce n’était pas la situation du moment. Pour le momen,t elle ce retrouvait assise sur un tapis quelque peu poussiéreux que les elfe savaient intérêt à nettoyer le lendemain sinon directe qu’elle le soit elle irait rapidement les rappeler à l’ordre. Après tout c’était une pièce qui était sencer être propre et non poussiéreuse surtout que certains élèves pouvaient être allergiques à la poussière ou même imaginer les personnes maniaques ? Les pauvres comme même, toute cette poussière les rendraient fous à en péter un plombs rapidement. Bref. Le regard clairs ,bleu clair figé sur les aigles elle attendait l’avis de Mélussine sur le fait que ce soit des aigles ou non. A vrai dire elle en était à 98% sur mais quelque chose faisait que cela était peut être pas des aigles allez savoir ce qui faisait douter la jeune intello sur le moment. Peut être le fait que les becs soient pas de la même formes qu’elle les avaient toujours vu. De jolis becs bien dessiner avec une belle pointe et là , ce n’était point le cas. Mélussine se décida enfin à lui adresser la parole ou plutôt répondre à sa question. Hmm ... Bien que je n'en fusse pas totalement persuadée - je dois l'avouer - je pense que oui ; ce sont des aigles. En tout cas si ce n'est pas ça , ça y ressemble fortement lui répliqua-t-elle. Izabella soupira doucement et sans quitter le plafond des yeux lui dit d’une voix directe et à la fois douce.

    Ouais sa y ressemblait beaucoup si ce ne sont pas des aigles. En même temps ont à comme symbole des Aile pour représenter Serdaigle donc je pense tout de même que ce sont des aigles malgré que je ne sois que à 98% sur.


    Dit-elle avant de jeter un regard à Mélussine lui adressant un sourire sincère. Elle avait sortie sa baguette pou venir colorer le plafond quelques minutes après. Du bleu, du rouge, du orange, du jaune enfin multiples couleurs vives, pétantes étaient présentes maintenant sur le plafond de la salle commune. Izabella avait du utiliser un sortilège pour ne pas qu’on l’entende faire comme si c’était une surprise pour Mélussine. Quand elle interpella Mélussine pour lui demander ce qu’elle en pensait, la jeune femme avait encore la baguette pointée en haut rajoutant quelques touches personnelles qui pourrait rendre l’ensemble beaucoup plus charmant et sympathique. Le mot charmant était le bon mot tout à fait. Le regard venant regard l’œil de l’aigle qu’elle avait fait de couleur noire très noire pour représentait le mystère de l’aigle. Cet animal qui pouvait être gentil tout comme il pouvait être méchant. Oh que oui elle connaissait cette espèce ‘animaux qu’elle avait beaucoup étudier entre ses cours qui n’étaient pas intéressants comme la Divination, les défenses contre les forces du mal le reste elle réussissaient à cerner. Rabaissant sa baguette, elle entendit la voix de Mélussine répondre enfin à sa question. Le regard venant ce dévier sur la jeune bleu qui se disait être son amie, elle lui adressa un petit sourire franc et rangea sa baguette dans sa poche.

    Tu trouve ? Je le trouve aussi.


    Dit-elle légèrement fière d’elle. Mais elle était fière d’elle c’était pas le fait de se vanter d’avoir réussit cela non non mais elle était fière d’elle. Ca plaisait c’était le principal et puis fallait encore que l’on remarque ce qu’elle avait fait durant les prochaines heures qui suivraient. A vrai dire Izabella savait très bien que personnes de sa maison passait son temps à regarder le plafond que se soit en cours, dans les salles de bains ou dans d’autres endroit sauf un endroit que Izabella savait très bien que certaines personnes regardaient le soir avant de dormir. LE DORTOIR bien sur. Après tout c’était dans le dortoir des Serdaigles qu’elle aurait du s’amuser à faire cela comme ça beaucoup plus de chances d’avoirs des réflexions à la con qu’elle adoraient critiquer après. Venant sourire à cette pensée, elle jeta un coup d’œil à Mélussine et se releva venant taper ses fesses ainsi que son tee short qui était quelque peu poussiéreux mais bon pas la mer à boire. Un petit coup à droite , un petit coup à gauche voilà qui était parti. Ayant entendut parler que Mélkussine traînait avec la petite sœur de Douglas, Izabella ce demanda si ce sujet ferait pas un bon sujet de conversation après tout elle bossait et puis Izabella s’ennuyait à en mourir donc sa conscience lui donnait le droit de déranger la jeune intello en plein dans ces défences contre les forces du mal. Réalisant un truc , la jeune Izabella décida d’engager la conversation avec sa chère camarade. Après tout elle avait bien le droit de venir l’embêter un peu. Un petit sourire aux lèvres elle revint s’asseoir près de Mélussine et lui demanda doucement d’une voix des plus simple et sur d’elle.

    Dis , Mélussine tu connais bien un Serpentard qui s’appelle Douglas O’reilly ?


    Lança-t-elle un petit sourire aux lèvres. Elle était forcée de le connaître étant donné qu’elle traînait avec la petite sœur du jeune homme de Serpentard avec qui Izabella s’entendait à « Merveille ». Oui oui à « Merveille » , pour elle le sens de ce mot pouvait dire beaucoup de chose comme à « merveille : très très bien » mais encore « merveille : Détesté de la tête aux pieds ». En ce qui la concernait c’était assez … Bizarre dirait-on. Une mèche blonde lissa sur son front et Izabella leva les yeux au ciel et souffla dessus avec une grande respiration. La mèche repartie brusquement sur sa tête et reglissa derrière son oreille gauche . S’asseillant bien la jeune Losanova, croisa ses bras contre elle et s’assied en tailleur sur la chaise étroite et non large sur laquelle ses fesses étaient posées depuis maintenant quelques petites minutes. Regardant le ciel elle lui sortit avec un petit sourire radieux aux lèvres.

    Tu me dis non je ne te croirait pas de toute façon. Aller lâche tes devoirs et parlons un peu ma chère Mélussine, je t’aiderais après si tu veux.

    Dit-elle d’une traite en lui prenant la plume des mains et la posant à côté de sa fiche. Regroupant ses affaires, elle la regarda et posa son coude sur la table joignant ses deux mains et posant son menton dedans, elle regardait Mélussine comme une gamine qui attendait une réponse. Seulement elle était comme une gamine à attendre sa réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty
MessageSujet: Re: Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos   Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Osez prétendre que la semaine dela rentrée est de tout repos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tendre histoire
» Osez, Osez Joséphine. [Hayden]
» Test du donjon de la semaine.
» Cheville foulée & tendre amitié [PV]
» UNE SEMAINE EN HAITI LE POINT DE PESSE DE KAKA ET DE KOK !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts Wiggenweld :: Les Tours ::  Tour des Serdaigle -
Sauter vers: